LaboFnac

Mark Zuckerberg répond à Tim Cook et tacle Apple

Mark Zuckerberg n'a pas apprécié les dernières sorties de Tim Cook. Dans une interview accordée à Vox, le patron de Facebook a décidé de répondre à son homologue de chez Apple.

L’affaire Cambridge Analytica met Facebook dans l’embarras et son PDG, Mark Zuckerberg, est la cible de nombreuses critiques. Tim Cook, le PDG d’Apple, n’a pas hésité à tacler le réseau social et son fondateur, assurant que la situation était « grave » et qu’il ne se serait pas retrouvé dans cette situation. Pour la firme de Cupertino, ce scandale lui permet de se poser en défenseur de la vie privée. Des attaques répétées qui ont poussé Mark Zuckerberg à réagir.

Dans un long entretien accordé à Vox, le fondateur de Facebook est revenu sur cette affaire qui entache l’image de son réseau social. Il en a également profité pour répondre aux dernières déclarations de Tim Cook. « Vous savez, je trouve que cet argument, qui voudrait que si vous ne payez pas d’une façon ou d’une autre nous ne nous soucions pas de vous, extrêmement désinvolte et pas du tout en phase avec la vérité » explique Mark Zuckerberg.

zuckerberg cnn

© CNN

Mark Zuckerberg réagit vivement aux critiques de Tim Cook

Il ajoute : « La réalité est que si vous voulez construire un service qui aide à connecter tout le monde, alors beaucoup de gens n’auront pas les moyens de payer. Par conséquent, comme c’est le cas pour beaucoup de médias, le fait d’avoir un modèle publicitaire est le seul modèle rationnel qui peut soutenir la mise en place de ce service pour atteindre les gens ».

Le fondateur de Facebook va encore plus loin et n’hésite pas à tacler le prix des produits proposés par Apple. « Si vous voulez construire un service qui ne soit pas seulement pour les riches, alors vous devez proposer quelque chose que les gens peuvent se permettre », estime Mark Zuckerberg qui fait ensuite référence à Jeff Bezos. Au moment de la sortie du Kindle, le PDG d’Amazon avait déclaré : « il y a des entreprises qui travaillent dur pour vous faire payer plus cher, et il y a des entreprises qui travaillent dur pour vous faire payer moins cher ». Et chez Facebook, « nous sommes carrément dans le camp des entreprises qui travaillent dur pour vous faire payer moins cher et fournir un service gratuit que tout le monde peut utiliser », assure Mark Zuckerberg.

Facebook a besoin de « quelques années »

Une réponse aux récentes critiques du patron d’Apple, mais celui qui a longtemps été le plus jeune milliardaire du monde ne s’arrête pas là. « Je pense qu’il est important que nous ne soyons pas tous atteints du syndrome de Stockholm et que nous ne laissions pas les entreprises qui travaillent dur pour vous faire payer davantage vous convaincre qu’elles se soucient davantage de vous. Parce que ça me semble ridicule ».

Concernant l’affaire Cambridge Analytica et les problèmes auxquels doit faire face son entreprise, Mark Zuckerberg estime qu’il faudra « quelques années ». « J’aimerais résoudre toutes ces questions en trois ou six mois, mais je pense que la réalité, c’est que résoudre certaines de ces questions va prendre davantage de temps » a-t-il expliqué.

 


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.