LaboFnac

Mate 40 : Huawei donne rendez-vous le 22 octobre

Huawei dévoilera sa série de smartphones Mate 40 le 22 octobre prochain. Le géant chinois promet "une puissance sans précédent" alors que les Mate 40 pourraient être les derniers modèles à profiter d'une puce Kirin.

Après avoir annoncé en septembre l’arrivée imminente de sa série Mate 40, Huawei confirme qu’il présentera ses nouveaux smartphones le 22 octobre prochain. L’événement débutera à 14 heures (heure française) et sera à suivre en ligne. Le géant chinois, numéro un mondial au deuxième trimestre, promet « une puissance sans précédent » et « un bond en avant » avec les successeurs des Mate 30 et Mate 30 Pro. Cette année, une incertitude plane sur les intentions de Huawei qui pourrait présenter jusqu’à quatre modèles différents. Les Mate 40 et Mate 40 Pro seraient accompagnés des Mate 40 Pro + et Mate 40 Porsche Design. L’ensemble de la gamme espère marcher dans les pas du P40 Pro et permettre à Huawei de tenir la dragée haute à Apple et Samsung malgré un contexte difficile.

Huawei Mate 40

© Huawei

Huawei promet une puissance « sans précédent »

Confrontée à un durcissement de l’embargo des États-Unis, la marque chinoise fait également face à la pandémie de Covid-19 qui perturbe l’ensemble du secteur. Néanmoins, c’est bien la pression de Washington qui complique le plus la tâche de Huawei depuis plusieurs mois. Déjà privé des services Google comme le Play Store, le géant chinois doit également composer avec l’interdiction imposée par le gouvernement américain de le fournir en technologies d’origine américaine. Une situation qui l’empêche notamment de travailler avec TSMC, premier sous-traitant mondial pour la fabrication de puces et fournisseur de Huawei. Le groupe taïwanais préfère « suivre de près le changement des règles américaines en matière d’exportation ». À noter que cela pourrait retarder le lancement de la série Mate 40 en Europe et limiter le nombre d’appareils lancés sur le marché.

Face à la situation, Richard Yu, le PDG de Huawei a laissé entendre que la série Mate 40 pourrait être la dernière à embarquer des puces Kirin haut de gamme. Pour la suite, le fabricant chinois pourrait se tourner vers Qualcomm si ce dernier trouve un accord avec les États-Unis. D’ici là, Huawei tentera de convaincre avec la génération 40 des Mate qui pourrait également être la première à pouvoir tourner sous HarmonyOS. Le constructeur chinois prévoit en effet que des smartphones sous EMUI 11 (Android) puissent migrer vers son propre système d’exploitation en 2021.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.