LaboFnac

Mauvaise nouvelle, il faudra sans doute attendre pour le LG G7

En difficulté depuis plusieurs années déjà sur le marché de la téléphonie mobile, LG songerait à des cycles de renouvellement plus longs pour ses flagships. Le LG G7 pourrait donc bien être absent du MWC.

Si ce CES a été le théâtre de quelques annonces en lien avec la téléphonie, chez Samsung et Sony notamment, la plupart des fabricants ont préféré mettre en avant d’autres activités. C’est notamment le cas de LG, qui a principalement profité du salon de Las Vegas pour montrer une nouvelle fois sa maîtrise de l’OLED en plus de dévoiler ses avancées dans le domaine de l’IA et de la maison connectée. Nos confrères du Korea Herald ont toutefois pris note d’une petite parenthèse consacrée à la stratégie mobile du groupe coréen lors d’une conférence donnée par son vice-président Cho Sung-jin. Une parenthèse peu rassurante.

Pas de G7, ni d’autre flagship au MWC 2018 ?

Ce n’est pas un secret. L’activité mobile de LG va mal. Un bruit annonçant l’abandon des Gx en faveur d’une nouvelle série capable de le relancer courait d’ailleurs déjà en début de mois. Finalement, c’est un changement bien plus drastique encore auquel semble songer le groupe pour sortir les comptes de sa division mobile du rouge. « Nous dévoilerons de nouveaux smartphones quand le besoin s’en fera sentir. Mais nous n’en lancerons plus simplement parce que d’autres rivaux le font » a indiqué Cho Sung-jin en réponse à une question sur le lancement potentiel d’un G7.

Les chances de découvrir un successeur au G6 à Barcelone le mois prochain sont donc de plus en plus faibles, qu’il s’agisse d’un G7 ou autre d’ailleurs. LG pourrait à la place décider d’attendre plus longtemps et se contenter dans l’immédiat de « dévoiler plus de variantes des modèles des séries G et V, » a également indiqué le dirigeant avant d’expliquer : « Nous trouvons important de conserver une bonne plateforme longtemps. » S’il n’a donc pas encore tiré un trait sur les gammes actuelles, sa nouvelle stratégie semble davantage répondre à une logique d’optimisation des coûts qu’au désir d’innovation.

Il reste toutefois trop tôt pour tirer des conclusions. Attendons plutôt de voir ce que LG aura à proposer au prochain MWC, qu’aucun acteur sérieux de la téléphonie mobile (à l’exception d’Apple) ne peut évidemment se permettre de manquer.

Mathieu Freitas

Mathieu Freitas

Journaliste


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.