LaboFnac

Les médias américains réagissent à l’entrée en vigueur du RGPD

L'entrée en vigueur du RGPD a des répercussions sur de nombreux médias américains. Plusieurs sites sont inaccessibles en Europe, tandis que d'autres préfèrent contourner ce nouveau règlement.

Le Règlement général sur la protection des données personnelles s’applique depuis le 25 mai et vise à mieux protéger les internautes européens. Un tournant majeur en matière de protection des données personnelles qui affole les entreprises, les boîtes mail et de nombreux sites de journaux américains. Plusieurs sites, dont le Los Angeles Times ou le Chicago Tribune, sont inaccessibles depuis vendredi.

RGPD Los Angeles Times

© Capture d’écran / Los Angeles Times

« Malheureusement, notre site Web est actuellement indisponible dans la plupart des pays européens », peut-on lire sur plusieurs sites américains. Ils ajoutent travailler sur cette question et s’engagent à « examiner les options » pour fournir leur offre sur le marché de l’UE et identifier « des solutions techniques pour se mettre en conformité ». Un blocage qui coïncide avec l’entrée en vigueur du RGPD. En effet, ce nouveau règlement impose à toute entreprise de demander un « consentement explicite et positif » pour utiliser des données personnelles collectées ou traitées dans l’UE, rappelle l’AFP.

Plusieurs sites contournent le RGPD

Le fait d’enfreindre ces règles expose les entreprises à des sanctions pouvant atteindre jusqu’à 20 millions d’euros ou 4% du chiffre d’affaires annuel mondial. D’autres sites préfèrent contourner ce règlement, comme le Washington Post ou USA Today. Le premier propose une nouvelle offre « Premium UE » sans suivi ni publicité pour 90 dollars par an. Les utilisateurs européens peuvent toutefois accéder au Washington Post gratuitement s’ils acceptent « l’utilisation des cookies et le suivi [de votre activité] par nous [Washington Post] et des tiers pour vous proposer des annonces personnalisées ». De son côté, le site USA Today garantit une « expérience européenne » sans publicité et s’engage à ne pas recueillir d’informations personnelles.

NPR RGPD

© Capture d’écran / NPR

Plus surprenant, le site de la radio NPR vous propose d’accepter le tracking… ou d’accéder au site en version texte (plain text). À noter que les médias américains ne sont pas les seuls à prendre des décisions radicales. Le service de sauvegarde d’articles Instapaper a récemment expliqué qu’il suspendait temporairement ses activités en Europe, le temps de se conformer au RGPD.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.