LaboFnac

Même LinkedIn se met aux stories

LinkedIn se lance à l'assaut des stories, et se concentre sur les étudiants. Une phase de test a débuté dans les universités américaines.

Les stories, c’était peut-être mieux avant. Phénomène de 2017 et 2018, la story est un élément multimédia partagé pendant 24 heures. Il peut s’agir d’un message, d’une photo ou d’une vidéo, et elle se démarque des messages privés par le fait qu’elle est donc accessible à l’ensemble de nos followers. Grandement destinée à un jeune public en quête d’interactions, elle a fait son apparition sur Snapchat, avant de se propager aux autres réseaux sociaux du moment, c’est-à-dire Instagram et Facebook. Et contre toute attente, en cette fin d’année 2018, le réseau professionnel LinkedIn a décidé de se lancer dans cette aventure.

linkedin

© LinkedIn

Le réseau a en effet confirmé que la fonctionnalité est en phase de test sur son application mobile, comme ont pu l’observer un certain nombre d’utilisateurs. LinkedIn a choisi une approche un peu différente pour ses stories, puisqu’elles s’adressent principalement à sa jeune audience. La fonction est même baptisée « Student Voices », et se concentre donc sur les étudiants avec l’idée de documenter et valoriser leur parcours universitaire. D’ailleurs, le logo de l’université concernée est apposé aux stories, ainsi qu’un hashtag comme #harvard ou #MIT. Lors de cette phase de test, les développeurs de LinkedIn ont pu observer que les élèves partagent des vidéos allant en moyenne de 30 à 45 secondes, sur des sujets aussi divers que des projets de groupe ou des activités caritatives.

Mais LinkedIn se passe de la notion de contenu éphémère puisque les stories sont conservées sur le profil de l’utilisateur, et pendant une semaine dans les Campus Playlist, où l’on trouve toutes les vidéos d’étudiants d’une école ou université. « C’est un excellent moyen pour les étudiants de développer leur profil et d’avoir ce contenu authentique qui montre qui ils sont et quelles sont leurs expériences académiques et professionnelles. Avoir ces vidéos en direct sur leur profil peut aider les étudiants à développer leur réseau, à se préparer à la vie après l’obtention du diplôme et à aider les employeurs potentiels à en apprendre davantage à leur sujet », a indiqué un représentant de LinkedIn à TechCrunch.

Romain Challand

Romain Challand

Journaliste


    Contenus associés

    Partager cet article :

    Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.