LaboFnac

Même Samsung se lance dans le minage de bitcoins

Samsung s'intéresse aux cryptomonnaies et pourrait viser à diversifier ses activités en fabricant des puces dédiées au minage.

La folie Bitcoin aurait-elle gagné Samsung ? Il faut croire que oui puisque le constructeur se serait lancé dans le développement et la fabrication de puces ASIC (Application-Specific Integrated Circuit) pour le minage cryptomonnaies. Mais ce n’est pas pour autant qu’il minera lui-même du Bitcoin.

En fait, comme le rapporte le journal coréen The Bell, Samsung devrait fournir ces puces à une entreprise chinoise spécialisée dans le minage. Le média mentionne également une production de masse inaugurée en cette fin de janvier, et un partenaire encore anonyme chargé de la distribution des puces sur le marché.

samsung chipset

Le géant coréen n’a pas caché son intérêt pour les monnaies virtuelles. Son porte-parole a expliqué que « Samsung exploite une fonderie qui fournit des équipements et des puces ASICs à une société chinoise de minage » et que « dans la mesure où Samsung se lance dans le secteur du minage de cryptomonnaies, il ne sait pas précisément les revenus qu’il pourrait en tirer ».

Il ne s’agit pas du premier pas de Samsung dans le monde des cryptomonnaies puisque la firme a déjà signé un partenariat avec le projet IOTA, tout comme Microsoft ou Orange. Il n’est pas non plus le premier fondeur à entrer sur le marché des puces de minage. Il y a quelques jours, nous évoquions TSMC, qui travaille avec la start-up Bitmain et s’attend à une croissance de ses revenus de 10 à 15 % grâce à cette activité.

Romain Challand

Romain Challand

Journaliste


    Contenus associés

    Partager cet article :

    Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.