LaboFnac

Microsoft lance une extension Windows Defender sur Google Chrome

Microsoft a décidé de lancer une extension Windows Defender sur Google Chrome. L'initiative peut surprendre, les deux géants n’entretenant pas de très bonnes relations, mais Microsoft a pris l'habitude de s'inviter chez son concurrent.

Microsoft espérait revenir dans la course avec Edge, mais son navigateur à toutes les peines du monde à convaincre les utilisateurs. Pourtant, la firme de Redmond fait tout pour pousser à l’adoption d’Edge. Elle n’hésite pas à forcer les internautes ou à s’attaquer directement à la concurrence. Depuis plusieurs mois, Google et son navigateur Chrome en font les frais et Microsoft a plus d’un tour dans son sac. La multinationale estime que son navigateur est plus sécurisé et offre une meilleure autonomie. Une vidéo avait même été publiée sur YouTube par l’équipe de Microsoft Edge. Les attaques ne s’arrêtent pas là, Google et Microsoft ont pris l’habitude de dévoiler les failles qu’ils trouvent dans Edge ou Chrome. Récemment, la firme de Mountain View a révélé publiquement une faille dans le navigateur de son concurrent. Une attitude qui ne plaît pas vraiment à la société créer par Bill Gates.

Windows Defender Browser Protection

© Capture d’écran / Microsoft

Microsoft veut rendre Chrome plus sécurisé

Aujourd’hui Microsoft a décidé de sortir une extension Windows Defender sur Google Chrome. La solution de sécurité amène ici Smart Screen et doit apporter une « protection supplémentaire lorsque vous naviguez en ligne ». Dans les faits, l’extension va analyser les sites visités afin de déterminer s’il y a un risque et vous alerter en cas de danger. « Si vous cliquez sur un lien malveillant dans un email ou naviguez vers un site conçu pour vous pousser à divulguer des informations financières, personnelles ou sensibles, ou un site Web hébergeant des logiciels malveillants, Windows Defender Browser Protection le comparera à une liste constamment mise à jour d’URL malveillantes connues de Microsoft », explique la firme. Il est important de noter que certaines de vos données transiteront vers les serveurs de Microsoft pour que la protection fonctionne.

Afin de convaincre les utilisateurs, la société américaine s’appuie sur une étude de NSS Labs. Cette dernière indique que Edge et Smart Screen peuvent bloquer 99 % des menaces, contre 87 % pour Chrome et Safe Browsing.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.