LaboFnac

Microsoft va enfin vous permettre de mettre à jour votre PC quand vous le souhaitez

Microsoft annonce la révision du système de mise à jour de Windows 10. Désormais, l'utilisateur recevra une notification l'invitant à installer chaque nouvelle version.

La prochaine mise à jour de Windows 10 sera déployée à la fin du mois de mai prochain. Cette mouture estampillée 1903 sera pour commencer disponible dans le cadre du Windows Insider Program à partir de la semaine prochaine, et apportera son lot de correctifs habituels. Mais ce n’est pas ce que l’on en retiendra principalement, car cette mise à jour apporte une nouveauté attendue : la possibilité, pour l’utilisateur final, de maîtriser le processus de mise à jour de sa machine.

Windows 7 Laptop

© Microsoft

« À partir de la mise à jour de mai de Windows 10, les utilisateurs auront davantage de contrôle sur l’installation des mises à jour de l’OS. Nous signalerons par une notification qu’une mise à jour est disponible et recommandée d’après nos données, mais ce sera largement à l’utilisateur de déterminer quand cette mise à jour doit avoir lieu ». En premier lieu, on retiendra donc que les mises à jour ne seront plus installées dès leur disponibilité, à la première extinction de l’ordinateur. Est-ce à dire qu’il sera possible de ne pas les installer du tout ? Pas tout à fait, puisque passé la durée de vie de chaque version de Windows, c’est-à-dire 18 mois, la mise à niveau sera imposée.

Jusqu’à 35 jours de délai

Microsoft inaugure en parallèle un système de mise en pause. Les utilisateurs de Windows 10 en versions 1803 et 1809 pourront choisir d’interrompre, pour une durée de 35 jours (cinq fois une semaine), les mises à jour mensuelles et majeures de Windows. À l’issue de cette période, « les utilisateurs devront mettre à jour leur produit avant de se remettre en pause ». Microsoft promet en parallèle de laisser l’utilisateur configurer des périodes horaires pour leurs mises à niveau, afin d’éviter des redémarrages intempestifs.

Ces annonces interviennent après la mise à jour chaotique de Windows 10, déployée en octobre 2018. Microsoft avait dû, quelques jours après son lancement, interrompre la mise à niveau en raison de la suppression des données personnelles de certains utilisateurs au cours de l’update. La firme de Redmond assure que son système de mise en pause sera d’ailleurs assorti d’une période de preview allongée qui lui permettra de « détecter les bugs avant un déploiement plus large ».

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.