LaboFnac

Microsoft s’offre le spécialiste de l’IA Nuance pour 19,7 milliards de dollars

Microsoft a confirmé le rachat de Nuance pour 19,7 milliards de dollars. Ce géant de l'intelligence artificielle, à l'origine du logiciel Dragon, est également connu pour avoir fourni sa technologie à Apple pour son assistant Siri.

Comme pressenti depuis quelques heures, Microsoft annonce avoir conclu un accord avec Nuance pour racheter cette société d’intelligence artificielle et de technologie vocale. Dans un communiqué, la firme de Redmond annonce avoir déboursé 19,7 milliards de dollars (environ 16,5 milliards d’euros) pour mettre la main sur ce géant de l’IA. L’opération, qui doit être finalisée d’ici la fin de l’année 2021, constitue la deuxième plus grosse acquisition de l’histoire de Microsoft après celle de LinkedIn, en 2016, pour 26,2 milliards de dollars. Basée dans le Massachusetts (États-Unis), cette société s’est spécialisée dans les solutions d’intelligences artificielles dans différents secteurs, dont la santé. Ce dernier élément semble être l’une des priorités de la firme dirigée par Satya Nadella, PDG de Microsoft, qui rappelle dans son annonce que les solutions de Nuance sont utilisées par 55 % des médecins et 75 % des radiologues, dans 77 % des hôpitaux américains.

Microsoft Nuance

© Microsoft

Cet argument majeur pour Microsoft est renforcé par le partenariat qui lie les deux entreprises. Les outils de Nuance (Dragon Medical One, Dragon Ambient eXperience, PowerScribe One… ) utilisent l’infrastructure Azure de Microsoft tandis que le géant de Redmond progresse dans le secteur médical avec Cloud for Healthcare. « Nuance fournit la couche d’intelligence artificielle au niveau du parcours de soins de santé et est un pionnier dans l’application réelle de l’intelligence artificielle en entreprise », estime Satya Nadella, PDG de Microsoft. « L’IA est la priorité la plus importante de la technologie, et les soins de santé sont son application la plus urgente ».

Au-delà de la santé, Nuance met la main sur un spécialiste de la reconnaissance vocale qui a notamment collaboré avec Apple. La firme a fourni sa technologie à la firme de Cupertino pour le développement de son assistant Siri, au point de susciter l’intérêt de Samsung en 2014. Microsoft rafle finalement la mise quelques années plus tard et continue sa boulimie d’acquisitions.

L’insatiable appétit de Microsoft

Poussé hors des GAFAM par Eric Schmidt, PDG de Google de 2001 à 2011, Microsoft faisait figure de poids lourd de l’ancien monde au début des années 2010. Présent sur le segment déclinant des ordinateurs, la firme a longtemps ruminé son échec dans le mobile avant de faire un retour au premier plan sous la houlette de Satya Nadella. Très présent dans les domaines du cloud et du jeu vidéo, Microsoft a annoncé le rachat de ZeniMax Media et de sa filiale Bethesda Softwork pour 7,5 milliards de dollars en septembre. Le groupe serait également près de racheter Discord pour 10 milliards de dollars, quelques mois après avoir tenté de racheter TikTok et approché Pinterest.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.