LaboFnac

Microsoft veut avoir un bilan carbone négatif d’ici 2030

Microsoft a dévoilé un ambitieux projet pour réduire son impact sur l'environnement. Le géant américain vise un bilan carbone négatif d'ici 2030 et ambitionne d'éliminer tout le carbone qu'il a émis depuis sa création en 1975.

Les questions environnementales sont au cœur des préoccupations des GAFAM. De Google à Apple en passant par Samsung, les géants du numérique annoncent régulièrement de nouvelles mesures alors que leur impact environnemental est souvent pointé du doigt. C’est au tour de Microsoft de revenir longuement sur ce sujet et d’annoncer son ambitieux objectif. La firme de Redmond a dévoilé un plan visant à atteindre un bilan carbone négatif d’ici 2030 et à éliminer son empreinte carbone d’ici 2050. « D’ici 2050, nous aurons retiré de l’environnement tout le carbone que nous avons émis de manière directe ou par notre consommation électrique depuis notre fondation en 1975 », annonce Microsoft.

Microsoft vise un bilan carbone négatif d’ici 2030

© Microsoft

Pour le patron de Microsoft, Satya Nadella, l’urgence climatique justifie ce plan environnemental très ambitieux. Il explique : « Le consensus scientifique est clair : le monde est confronté à une crise du carbone (…) Si nous ne freinons pas nos émissions de gaz à effet de serre et que les températures poursuivent leur ascension, les scientifiques prédisent des conséquences catastrophiques ». La société fondée par Bill Gates et Paul Allen prévoit un « programme musclé » qui doit lui permettre de réduire plus de 50 % ses émissions de carbone d’ici dix ans. Pour mener à bien son projet, Microsoft veut notamment investir dans de nouvelles technologies de réduction et d’élimination du carbone. L’entreprise prévoit également de prendre la parole dans les débats et de mobiliser ses employés. Les sept principes retenus par le géant américain sont détaillés sur son site.

Microsoft veut « retirer » l’ensemble de son empreinte carbone depuis 1975

Concernant le financement de ce programme, Microsoft annonce un élargissement de sa « bourse carbone interne ». Enfin, la société prévoit de mettre à profit sa technologie pour aider ses fournisseurs et clients à réduire leur propre empreinte carbone. Un « fonds d’innovation pour le climat » d’un milliard de dollars sera également créé et servira à accélérer la mise au point de technologie de réduction, de captage et d’élimination du carbone à l’échelle mondiale.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.