LaboFnac

Motorola Razr 5G : une révision ambitieuse pour le smartphone pliant

Motorola lève le voile sur le Motorola Razr 5G, son nouveau smartphone pliant. Après un premier modèle intrigant, la marque veut convaincre en proposant une expérience mobile compacte et puissante.

Le smartphone pliant prend peu à peu son envol et Motorola a rapidement décidé de se positionner. La marque de Lenovo avait surpris fin 2019 en annonçant le retour de la gamme de téléphones à clapet Razr. Pour être dans l’air du temps, le clapet abrite désormais un écran pliant et la promesse avait de quoi intriguer. À l’instar de Samsung avec son Fold, les débuts du Razr (2019) ont été compliqués et Motorola a dû affronter un début de polémique. Son orientation milieu de gamme, pour un appareil vendu au prix fort, avait également étonné.

Motorola Razr 5G

© Motorola

Pour la rentrée, Motorola a décidé de revoir sa copie et de revenir avec un modèle plus ambitieux. Le design de ce smartphone à clapet n’évolue que très peu, avec toujours la présence d’un écran OLED de 2,7 pouces (800 x 600 pixels) à l’avant et d’un grand écran pOLED pliant de 6,2 pouces (2141 x 876 pixels, format 21:9) à l’intérieur. Comme sur son modèle précédent, le fabricant continue de proposer une encoche et c’est finalement avec de son petit écran qu’il entend se démarquer. Malgré la présence d’une dalle pliante, Motorola veut offrir « une nouvelle expérience mobile » via son écran Quick View qui doit permettre de « tout voir d’un coup d’oeil ».

La firme explique que cet écran propose désormais une barre de navigation qui reproduit les gestes d’Android avec de nombreux raccourcis. Un clavier et également proposer et l’utilisateur peut utiliser l’écran Quick View pour naviguer depuis Google Maps ou accéder à des applications musicales. La marque met également l’accent sur la personnalisation et veut permettre aux utilisateurs de faire le maximum de tâches depuis ce petit écran.

Motorola Razr 5G

© Motorola

Snapdragon 765G, écran Quick View et charnière améliorée

L’écran Flex View de 6,2 pouces n’est pas oublié et Motorola rappelle qu’il offre une fermeture sans écart. L’appareil embarque une « charnière mise à jour » et le fabricant assure qu’il peut supporter jusqu’à 200 000 ouvertures, soit environ 100 ouvertures par jour pendant 5 ans. Cela correspond à usage intensif pour Motorola qui affirme qu’un utilisateur moyen ouvre et referme le Razr 40 fois par jour. À l’intérieur, le smartphone pliant muscle son jeu avec la présence d’un SoC Snapdragon 765G qui lui confère une compatibilité 5G. Il est couplé à 8 Go de RAM et 256 Go de stockage tandis que la capacité de la batterie atteint 2800 mAh. Une charge rapide de 15W est proposée.

Côté photo, le Razr (2020) hérite d’un capteur de 48 Mpx avec un objectif ouvrant à f/1,7 associé à un capteur ToF pour mesurer la profondeur. Ce capteur pourra être utilisé pour les selfies tandis qu’une caméra de 20 Mpx – destinée aux appels vidéo – prend place dans la large encoche. Sur le papier, Motorola propose une deuxième version plus ambitieuse sans toutefois rattraper son retard technique sur le Samsung Z Flip (5G). Le constructeur coréen propose lui aussi un smartphone à clapet avec des caractéristiques haut de gamme. Néanmoins, Motorola joue la carte des nouveaux usages avec la présence de son écran Quick View.

Motorola Razr 5G

© Motorola

Prix et disponibilité

Le Motorola Razr 5G sera disponible au cours du mois de septembre, chez Fnac Darty, au prix de 1599 euros en coloris Graphite Poli. Des coloris Mercure Liquide et Blush Gold seront disponibles ultérieurement.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.