LaboFnac

Mozilla lance une extension pour empêcher Facebook de vous traquer

Mozilla vient de lancer une extension Firefox qui isole Facebook, empêchant ainsi le réseau social de vous suivre sur le Web. Son nom : Facebook Container.

La fondation Mozilla a fait de la protection de la vie privée un argument de taille pour son navigateur Firefox, malgré une certaine proximité avec Google. Le géant américain et son navigateur Chrome ne sont pas les seuls visés par le discours de Mozilla, il est également valable pour le réseau social Facebook. Ce dernier collecte une grande quantité de données personnelles et l’affaire Cambridge Analytica a relancé les critiques sur le fonctionnement de Facebook. Mais aussi le débat sur la protection de la vie privée.

Facebook Container

© Mozilla / Extension Facebook Container

Depuis quelques jours, les utilisateurs de Firefox peuvent télécharger une extension nommée Facebook Container. Cette dernière permet d’isoler son activité sur réseau social et de l’empêcher de vous traquer ailleurs sur le Web.

Comment ça marche?

Une fois installée, l’extension va supprimer vos cookies Facebook et vous déconnecter. Lorsque vous décidez de revenir sur le réseau social, le site sera accessible normalement, mais dans un onglet particulier de couleur bleue (conteneur). Si vous cliquez sur un lien hors Facebook, le nouvel onglet s’ouvrir hors du conteneur. En revanche, l’utilisation du bouton « partager » permettra au réseau social de récupérer des informations. Attention, le fait d’utiliser cette extension peut désactiver certaines fonctionnalités comme les boutons « Like » et les commentaires Facebook. Sans surprise, il peut également y avoir des problèmes avec les sites qui vous permettent de vous connecter à l’aide vos identifiants Facebook.

Avec Facebook Container, la fondation Mozilla veut permettre aux utilisateurs de continuer à se rendre sur le réseau social. Toutefois, elle indique vouloir les aider à se protéger contre les « effets secondaires » qui peuvent découler de cette utilisation. La fondation précise que sa nouvelle extension n’aurait pas empêché Cambridge Analytica et ne souhaite pas s’en prendre au réseau social. Facebook n’est pas le seul à recourir à ce genre de pratique et « et notre objectif n’est pas de distinguer une organisation particulière, mais de commencer par un problème bien défini que nous pouvons résoudre rapidement », ajoute la fondation sur son blog.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.