LaboFnac

MWC 2017 – BlackBerry KEYone : caractéristiques et prise en main

BlackBerry et TCL se sont à nouveau réunis lors du MWC afin de présenter officiellement, et de manière plus détaillée qu'au CES surtout, le KEYone. L'occasion de le prendre à nouveau en main. Les sensations sont toujours aussi bonnes.

L’histoire d’amour continue entre BlackBerry et TCL. Le MWC 2017 aura été l’occasion de découvrir le troisième fruit de cette union insolite. Après les DTEK50 et DTEK60, place au KEYone. Auparavant connu sous le nom de code Mercury et brièvement montré une première fois au CES, il a cette fois fait l’objet d’une présentation exhaustive. Nous savons donc désormais tout de ce que renferme l’engin, mais revenons d’abord sur l’extérieur, qui reste sans doute sa plus grande force.

BlackBerry KEYone

Un clavier physique complet et malin

Le Mercury KEYone nous avait plutôt séduit lors de notre première rencontre, et c’est à nouveau le cas cette fois grâce à ce clavier physique et façonné avec soin que nous retrouvons au milieu d’un joli cadre en aluminium. Chaque touche est légèrement biseautée vers le centre et couverte d’une couche glossy d’assez bel effet, ce qui permet en outre d’offrir une bonne adhérence à la saisie sans pour autant gêner la glisse… puisque le clavier peut aussi faire office de touchpad, comme ceux du Passport et du Priv.

BlackBerry KEYone

Ce n’est d’ailleurs pas la seule bonne idée dont hérite le KEYone. Le système de double raccourci pour chaque touche, par appui court ou long, fait également son retour. Au total, ce sont ainsi 52 raccourcis que pourront paramétrer les utilisateurs, sans compter le bouton paramétrable de la tranche droite. Notons enfin qu’un lecteur d’empreinte a été intégré au clavier, plus exactement dans la touche Espace. Un ajout bienvenu qui permettra de gagner du temps au déverrouillage, et de renforcer la sécurité si chère à BlackBerry.

Chipset milieu de gamme

Notons d’ailleurs la présence de DTEK, parmi la pléiade de logiciels ajoutée à Android 7.1 Nougat : Hub, BBM… L’OS de Google, livré dans sa dernière version donc, s’est montré particulièrement fluide lors de notre prise en main, malgré une plateforme finalement classique puisqu’elle conjugue un vieillissant Snapdragon 625 à 3 Go de RAM et 32 Go de stockage, évidemment extensibles. Dommage pour ceux qui espéraient une offre premium de bout en bout, même si le KEYone pourrait bien aussi cacher d’autres atouts.

BlackBerry KEYone

Ecran Full HD de 4,5 pouces et appareil photo 12 mégapixels avec capteur Sony

Au-delà du design, l’écran nous a semblé de très bonne facture. D’une diagonale de 4,5 pouces, il affiche une définition équivalente à la Full HD sur un ratio 3:2, soit 1620 x 1080 pixels. En résulte un affichage confortable, avec l’avantage de ne jamais être encombré d’un clavier virtuel. Il fait donc la part belle aux contenus, qu’il affiche en outre avec des couleurs vibrantes. Vous remarquerez par ailleurs qu’il est surplombé d’une série de capteurs, dont un photo de 8 mégapixels pour les selfies.

De l’autre côté, c’est un capteur 12 mégapixels fourni par Sony (IMX378) que l’on trouve, au sein d’un module pour le moins imposant. Il faut dire qu’il s’agit là d’un grand capteur, puisque chaque pixel mesure 1,55 µm. Cela devrait permettre d’obtenir des clichés lumineux même lorsque la lumière vient à manquer. Notre rapide prise en main ne nous a pas vraiment permis de tester le KEYone dans ces conditions mais les quelques clichés capturés à la volée étaient en tout cas prometteurs.

BlackBerry KEYone

Lancement au mois d’avril

Reste donc à espérer que ces bonnes premières impressions se confirmeront lors de notre test complet, qui sera également l’occasion de vérifier l’excellente autonomie qu’annonce BlackBerry grâce à l’inclusion d’une batterie de 3505 mAh. Celle-ci serait en plus rapide à charger grâce au port USB-C couplé à la technologie QuickCharge de Qualcomm : jusqu’à 50 % en 36 minutes. Un autre point très engageant. Rendez-vous donc au moment du lancement, prévu au mois d’avril, ou un peu avant, mais vous pouvez déjà commencer à économiser. Le KEYone a été annoncé au prix public conseillé de 599 euros tout de même.

Mathieu Freitas

Mathieu Freitas

Journaliste


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.