LaboFnac

MWC 2017 – Wiko veut monter en gamme avec les Wim et Wim Lite (prise en main et photos)

Fermement établi sur les segments d'entrée et de milieu de gamme, Wiko vise désormais plus haut. Avec le Wim et le Wim Lite, le fabricant entend s'arroger une part du copieux gâteau que représente le haut de gamme. Présentations.

Wiko a profité du MWC qui se tenait cette semaine à Barcelone pour présenter plusieurs nouveaux smartphones. Si certains comme ceux de la gamme Upulse ou les Lenny 3, Jerry et Sunny (qui a priori ne sortiront pas en France) sont destinés à s’écouler massivement et n’offrent finalement rien de vraiment intéressant sur le plan technique, il n’en va pas de même pour le Wim. Ce smartphone va en effet représenter une vitrine technique pour son géniteur. Sa fiche technique est très correcte, avec un écran AMOLED Full HD de 5,5″, un chipset Qualcomm Snapdragon 626 doté de huit cœurs cadencés à 2,2 GHz, 4 Go de mémoire vive, une grande batterie de 3200 mAh compatible avec la recharge rapide, un port microUSB et enfin la 4G+ chez Wiko (Cat 6). L’ensemble tournera sous Android 7.0 Nougat, sur lequel le constructeur a ajouté une légère surcouche.

Wiko Wim

Mais pour différentier son Wim de la concurrence, Wiko l’a surtout pourvu d’un double module photo, avec deux capteurs de 13 Mpx, ouvrant à f/2. L’originalité vient ici du fait que le second capteur n’est pas flanqué d’un filtre couleur. Ce qui lui permet de shooter des clichés plus lumineux, plus détaillés, et d’offrir à l’ensemble de meilleures performances en basse luminosité. D’après Wiko en tout cas. Si vous suivez un peu l’actualité de la téléphonie mobile, cette formule à double module dont un véritable noir et blanc vous est sans doute familière.

Wiko Wim
C’est évidemment Huawei qui a été le premier à proposer ce système il y a un an, avec le P9. Wiko n’a pas été en mesure de signer un partenariat aussi prestigieux que celui qui unit Huawei à Leica. Il a néanmoins réussi à se payer les conseils de DxO, un nom qui compte dans le milieu de la photographie. Qualcomm a également adapté sa technologie Clear Sight spécialement pour ce smartphone, tandis  que Vidhance apporte sa solution de stabilisation logicielle. Wiko promet qu’elle compensera l’absence de stabilisation matérielle.

Wiko Wim

Le Wim que nous avons manipulé sur le stand du constructeur était encore un prototype, nous ne pouvons pas vraiment vous donner de premières impressions concernant ses qualités photographiques. Néanmoins, Wiko avait reproduit dans une salle de son stand une scène champêtre (nains de jardin inclus), afin de permettre aux journalistes présents de se faire une idée des capacités du produit. Dans cet environnement favorable, le rendu des clichés s’avère d’ores et déjà assez bon. Mais il faudra évidemment attendre le test complet de l’appareil pour se faire une idée de ses performances réelles, notamment en basse luminosité.

Wiko Wim
Passons maintenant au design de la bête. De ce point de vue, le Wim ne se démarque pas outre mesure de la concurrence, avec un look à la fois épuré et réussi. L’appareil arbore une face avant flanquée d’un bouton Home sous l’écran. Ses flancs sont intégralement parcourus par un contour en aluminium, qui donne du cachet à l’ensemble.

Wiko Wim
Enfin, Wiko nous a montré plusieurs coques arrière pour son smartphone, qui sera décliné en trois coloris de base : blanc, noir ou or. Si la coque arrière avec une finition glossy ne nous a franchement pas emballés, les autres s’avèrent en revanche beaucoup plus convaincantes. Et notamment celle avec une finition mate.

Wiko Wim

Wiko Wim

En marge de ce Wim, le constructeur nous a également présenté le Wim Lite. Ce dernier reprend plusieurs des caractéristiques de son grand frère, tout en abandonnant le double module photo pour un seul capteur de 13 Mpx. Ce qui permet évidemment au fabricant de le positionner à un tarif plus abordable. Wiko a également raboté sur le chipset, qui inclut ici un Qualcomm Snapdragon 430. L’écran perd aussi en taille, et affiche une diagonale de 5″, toujours pour une définition Full HD.

Le Wiko Wim sera disponible en juin prochain, au prix public conseillé de 399 euros, tandis que le Wim Lite sortira en juillet, à 249 euros.

Sofian Nouira

Sofian Nouira

Rédacteur en chef


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.