LaboFnac

MWC 2018 – Land Rover Explore : un smartphone tout-terrain et modulaire

Autre nouveauté annoncée à l’occasion du MWC 2018 par Bullitt Group, le Land Rover Explore espère évidemment profiter de la popularité de la marque automobile qu’il représente. Mais il apporte aussi son lot d’originalités, pour ne pas dire d’extravagances.

Ce ne sera pas la première marque automobile à le tenter, et probablement pas la dernière non plus d’ailleurs. C’est donc cette fois Land Rover qui annonce vouloir se lancer à la conquête du marché des smartphones, ou plus exactement Bullitt Group. Puisque le fabricant des smartphones CAT, ou encore Kodak, sera également derrière le premier smartphone Land Rover, il était évidemment plus logique de le laisser faire les présentations. C’est donc lui qui s’en est chargé, et il a naturellement profité du MWC 2018 pour cela. Le Land Rover Explore, son nom, sera en effet exposé sur le salon de Barcelone, mais nous avons pu le découvrir en amont.

Land Rover Explore

Design soigné, et fidèle à l’esprit de la marque

Passer de véhicules tout-terrain et autres SUV aux smartphones demande un peu d’imagination, mais grâce à son étroite collaboration avec Land Rover, et un strict cahier des charges à respecter, Bullit Group ne s’en sort finalement pas si mal. L’ADN de la marque auto se retrouve au travers de multiples détails, comme le cadre métallique aux allures de pare-chocs, la grille de haut-parleur façon calandre ou encore le dos strié comme le toit de certains véhicules de la marque. Des idées bien trouvées et bien exécutées. Le Land Rover Explore a l’air solide et paré aussi bien pour une traversée du désert que pour l’ascension des plus hauts sommets en vue d’une descente en ski ou en rafting.

Land Rover Explore

Land Rover Explore

Tout pour l’aventure

Voilà qui tombe bien, puisque c’est bien aux adeptes de ce type d’activités en extérieur qu’il s’adresse, en plus des aficionados de la marque bien sûr. Et Bullitt Group ne s’est d’ailleurs pas contenté de travailler le design en conséquence. Si le smartphone peut ainsi se targuer d’être étanche (IP68) ou encore de pouvoir encaisser les chocs et les chutes jusqu’à 1,8 mètre de haut, au prix tout de même d’un certain embonpoint, il intègre également un baromètre ou encore un altimètre, en complément de l’habituel GPS, et sera livré avec un Android, certes stock (et en version Nougat en attendant une mise à jour vers Oreo), mais enrichi de quelques applications pour les aventuriers dans l’âme.

Land Rover Explore

Un partenariat avec ViewRanger a notamment été évoqué pour la cartographie, alors que l’application Hike2 promet d’offrir un tableau de bord personnalisable à l’aide de widgets pour différentes activités. Comme souvent lors des présentations, les smartphones qui nous ont été montrés tournaient malheureusement sous un logiciel inachevé. Il nous a donc été impossible d’en apprécier pleinement toutes les richesses, mais l’ensemble, assorti d’un app store rempli d’applications sélectionnées pour l’aventure, nous a au moins semblé assez réactif sur l’écran Full HD de 5 pouces du Land Rover Explore.

Configuration milieu de gamme, mais évolutive

On y retrouve par ailleurs un chipset deca-core Helio X27 couplé à 4 Go de RAM et 64 Go de stockage, des appareils photo de 16 et 8 mégapixels ou encore une batterie de 4000 mAh censée offrir jusqu’à 4 jours d’utilisation. Une configuration digne d’un smartphone milieu de gamme en somme, qu’il sera néanmoins possible de compléter à l’aide de modules à fixer au dos, un peu comme le propose Lenovo avec les Moto Z. Trois sont pour l’heure prévus : un Battery Pack ajoutant un accumulateur de 4370 mAh, un Bike Pack avec monture pour guidon de vélo, et un Adventure Pack cumulant une batterie de 3600 mAh, une antenne améliorant la réception GPS et un mousqueton.

Land Rover Explore

Land Rover Explore

Cet Adventure Pack, qui se présente donc comme le module le plus intéressant des trois et dont le tarif est annoncé à 149 euros, sera d’ailleurs offert avec le smartphone pour son lancement, prévu vers la fin du mois d’avril. Côté tarif, il faudra prévoir 649 euros.

Mathieu Freitas

Mathieu Freitas

Journaliste


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.