LaboFnac

MWC 2018 – Qwant et Myxyty montrent leur gamme d’enceintes intelligentes

Présents dans le pavillon réservé à la French Tech, Qwant et Myxyty en ont profité pour proposer quelques démonstrations autour de leurs enceintes MyxyPod et MyxyVoice.

Si les enceintes connectées se multiplient, l’offre de services associés, elle, peine à se diversifier. C’est d’ailleurs d’autant plus vrai par chez nous, où Google reste largement majoritaire avec son Assistant. Cela ne devrait toutefois plus durer avec l’arrivée prochaine du HomePod d’Apple et des Amazon Echo, mais aussi d’une gamme signée Qwant et Myxyty. Le premier est à l’origine du moteur de recherche éponyme et de divers services qu’il souhaite rendre accessibles à la voix. Il a donc développé son assistant vocal, et choisit le spécialiste de l’IoT qu’est le second pour l’intégrer à de premiers produits.

MyxyPod et MyxyVoice

Confidentialité, liberté et modularité

Trois étaient en démonstration au MWC, à commencer par le MyxyPod. Intégrant un système audio signé Bang & Olufsen d’une puissance annoncée de 70 Watt, cette enceinte à la forme circulaire entend bien envoyer le Google Home au tapis tout en assistant l’utilisateur sans compromettre la confidentialité de ses données. C’est là le discours de Qwant depuis ses débuts, et il n’a évidemment pas changé. Pour s’en assurer, la méthode est toujours la même : les requêtes sont chiffrées, et jamais stockées, pas même partiellement.

Puisque nous en venons aux requêtes, soulignons que les technologies de Qwant permettent au MyxyPod de répondre à des questions, ainsi que d’exécuter des commandes diverses. Pour lancer de la musique, par exemple, il suffira de lui demander, en commençant par « Hey Myxy » ou une autre phrase d’activation que vous aurez pris soin de paramétrer. Il sera également possible de l’utiliser pour préparer votre liste de courses en fonction d’une recette particulière, voire de passer commande. Piloter les autres appareils connectés de la maison sera également possible.

MyxyPod et MyxyVoice

Le tout, avec une plus grande liberté que chez la concurrence, puisque Myxyty revendique de nombreux partenariats avec des boutiques et fournisseurs de services, alors que l’enceinte se montre compatible avec tous les protocoles de communication existants en IoT. On notera pour finir, qu’en plus de son rôle d’enceinte et d’assistant, le MyxyPod peut assurer d’autres fonctions grâce à un design modulaire. Le haut de l’appareil peut être dévissé, et laisse alors apparaître des connecteurs qui permettront d’empiler des modules optionnels. Et ce ne sont pas les idées qui manquent : stockage, lumière, caméra, routeur 4G, diffuseur de parfum…

MyxyPod et MyxyVoice

Prix et disponibilités

Pour sa sortie, annoncée pour la fin d’année avec un prix inférieur à 300 euros, il faudra néanmoins se contenter de quelques-uns de ses modules. Le MyxyPod sera en outre accompagné d’une version mini et non modulaire, ou la rejoindra plus exactement, puisque le MyxyVoice, son nom, est plutôt annoncé pour l’été. Il devrait être proposé à moins de 150 euros, et plus probablement à 99 euros. S’ajoutera encore à cela un troisième appareil du nom de QwantCast. Ce dernier se branchera en HDMI sur un téléviseur, afin de streamer l’application compagnon qui devrait être disponible sur toutes les plateformes.

Mathieu Freitas

Mathieu Freitas

Journaliste


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.