LaboFnac

MWC 2019 – Nubia Alpha : la montre à écran flexible qui se prend pour un smartphone

Nubia présente une montre connectée cherchant à jouer dans la cour des smartphones, baptisée Alpha. Elle embarque ainsi un écran OLED flexible... de quatre pouces. Présentations.

Aperçue il y a deux ans en France, via son partenariat avec Archos qui en distribuait alors les smartphones sous sa propre marque, Nubia est cette année à l’affiche du Mobile World Congress. La firme chinoise y présente diverses nouveautés, jouant sur des appareils aux formats… inattendus.

Nubia Alpha

© LaboFnac

Nous sommes partis à la rencontre du Nubia Alpha, présenté comme un smartphone 4G au format bracelet. Dans les faits, l’appareil prend la forme d’une montre pour le moins conséquente au bracelet métallique, décliné en noir ou plaqué or selon les versions. Si l’appareil est bel et bien compatible 4G, il ne l’est en réalité que dans sa version chinoise, où il adopte une eSIM lui permettant d’assurer connexion Internet et appels. Hors des frontières chinoises, il s’agit en revanche d’un appareil compatible WiFi 2,4 GHz et Bluetooth 4.1.

Nubia Alpha

© LaboFnac

Le Nubia Alpha cherche à séduire par son écran flexible, qui effectivement épouse la forme du poignet. D’une diagonale de 4,01 pouces et à la définition encore à préciser, celui-ci est relativement réactif, en couleur et capable d’afficher des vidéos. Pour fonctionner, il s’appuie non pas sur un chipset mobile, mais sur la puce Snapdragon Wear 2100 dédiée aux bracelets connectés. Elle est soutenue néanmoins par 1 Go de mémoire vive, et profite d’un stockage de 8 Go dédié à l’enregistrement de contenus. Il se contente d’une batterie de 500 mAh (couplée à un chargeur magnétique) paraissant bien maigre au regard de ses fonctions, ainsi qu’un capteur photo de 5 mégapixels dédié à la visioconférence, et notamment à WeChat Vidéo en Chine. Le tout est intégré à un bracelet pour le moins massif que l’on a du mal à imaginer porté au quotidien…

Nubia Alpha

© LaboFnac

Nubia semble de son côté y croire, et évoque une sortie à partir du mois d’avril en Chine, au prix de 449 euros (et de 649 euros en version or 18 carats). La marque indique que l’appareil sera disponible par la suite en Allemagne, et semble convaincue de séduire des revendeurs en France. Bilan d’ici quelques mois, donc.

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.