LaboFnac

MWC 2021 : Google et d’autres renoncent à se rendre à l’évènement

Les désistements s'enchaînent pour le Mobile World Congress 2021 qui débutera le 28 juin à Barcelone. Google est le dernier grand nom à rejoindre la longue liste d'absents déjà connus.

Contrainte d’annuler son événement en raison de la pandémie de Covid-19 et après le retrait de nombreux acteurs majeurs de l’industrie, la GSM Association a pris les devants cette année. Dès le mois de septembre, les organisateurs ont fait le choix de repousser l’édition 2021 du MWC de février à juin afin d’organiser un événement physique. Malgré ces efforts, le Mobile World Congress 2021 risque de sonner creux. Deux des trois plus grands fournisseurs d’équipements de télécommunications, Nokia et Ericsson, ont confirmé qu’ils ne participeraient pas à l’événement barcelonais du mois de juin. Le MWC 2021 ne pourra pas non plus compter sur la présence de Sony qui a, comme l’an dernier, décidé de faire l’impasse sur le salon. Le fabricant japonais a également été rejoint par Oracle et la liste s’allonge de jour en jour.

Mobile World Congress 2019

© GSM Association

Google fait lui aussi l’impasse sur le MWC 2021

Dans un communiqué partagé par le site The Verge, Google fait le point et annonce lui aussi sa défection du plus grand salon mondial dédié aux smartphones. « Conformément à nos restrictions et protocoles de voyage COVID-19 actuels, Google a pris la décision de ne pas exposer au Mobile World Congress cette année. Nous continuerons à collaborer étroitement avec la GSMA et à soutenir nos partenaires par le biais d’opportunités virtuelles », précise la firme américaine. « Nous nous réjouissons de participer aux activités de cette année et de vous voir à Barcelone en 2022 », ajoute-t-elle. Si le géant californien n’est pas le plus bavard au MWC, cette décision est un coup dur pour les organisateurs.

MWC 2021 mesures sanitaires

La GSMA a présenté ses mesures sanitaires pour le MWC 2021 © GSM Association

Dès la rentrée 2020, les organisateurs s’étaient montrés inquiets face à la persistance de l’épidémie de Covid-19. La GSMA avait tenté de rassurer en annonçant la mise en place de mesures sanitaires et en confirmant que des rencontres virtuelles allaient être proposées. Avec la pandémie, les conférences virtuelles se sont imposées et la tendance devrait perturber en 2021. La WWDC d’Apple fera notamment son retour dans un format virtuel du 7 au 11 juin.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.