LaboFnac

Le lapin Nabaztag revient pour une deuxième campagne de financement participatif

Les lapins Nabaztag connaissent une deuxième jeunesse et ses créateurs ont décidé de lancer une deuxième campagne de financement participatif. Elle servira à fabriquer un nouveau lot de kit TagTagTag pour redonner vie aux lapins connectés.

Entre faillites, reprises et abandons, les lapins Nabaztag (ou Karotz) ont connu une vie mouvementée. La décision de couper les serveurs en 2015 sonnait comme la fin d’une carrière longue de dix ans pour le précurseur des assistants vocaux. Pourtant, l’adorable lapin connecté créé par Violet n’est jamais vraiment mort, et pendant que des alternatives se développaient, ses créateurs ont décidé de le faire renaître en 2019.

Nabaztag

© Tag Tag Tag (via Ulule)

Olivier Mével – à l’origine du projet en 2005 – et d’anciens de Violet ont remis au gout du jour Nabaztag en lançant un kit basé sur un Raspberry Pi Zero sur la plateforme de financement participatif Ulule. L’objectif était de permettre au lapin de retrouver ses fonctionnalités en changeant toute l’électronique. Une reconnaissance vocale, effectuée sans serveur distant, a également été ajoutée pour aider le lapin à vivre avec son époque. Derrière ce retour, l’équipe originale évoquait son ambition « de créer une nouvelle architecture technique (électronique et logiciel) lui permettant de ne plus être dépendant de serveurs externes et donnant la possibilité à toutes les personnes intéressées de contribuer à de nouvelles fonctionnalités (l’ensemble du projet est Open Source)« . Avant l’iPhone ou Android et le développement de l’Internet des Objets, Nabaztag faisait figure de premier objet connecté. Le lapin s’est vendu à 150 000 exemplaires à travers le monde.

Nabaztag

Nabaztag original / Nabaztag avec le nouveau kit © Tag Tag Tag (via Ulule)

Nabaztag est encore de retour

Son retour a très vite fait le tour de la toile et pour les quinze ans du lapin, l’équipe originale de Violet lance un nouvel appel pour collecter des fonds afin de fabriquer un nouveau lot de cartes TagTagTag, le nom donné au kit. Dans sa nouvelle campagne, la société Enero et Paul Guyot (ex- directeur technique de Violet) indique que la première campagne lancée en mai 2019 s’est terminée avec succès en juin 2019. Les livraisons ont débuté avec trois mois de retard en janvier 2020 et plus de 500 personnes font la queue dans la file d’attente. L’objectif est donc de répondre à la demande et de continuer à faire vivre Nabaztag, le lapin connecté qui ne voulait pas mourir.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.