LaboFnac

Xbox : le navigateur Edge arrive sur les consoles, le cloud gaming dans le viseur

Microsoft a commencé à déployer son nouveau navigateur Edge en alpha sur ses Xbox. La version basée sur Chromium promet une meilleure expérience et la possibilité d'accéder à ses services de cloud gaming.

L’utilité d’un navigateur sur console fait débat et Sony a fait le choix de ne pas en proposer sur sa PlayStation 5. Celui-ci est caché et n’est pas pensé pour être utilisé par les joueurs, avec une expérience limitée à la souris. Microsoft a fait le choix inverse et propose une version de son navigateur Edge sur les consoles Xbox depuis 2015. L’application n’a que peu évolué et reste sur la version classique du navigateur qui n’a pas vraiment convaincu les internautes. De plus, elle ne prend pas en charge les souris et fait appel à un curseur à l’écran (à déplacer à l’aide des joysticks de la manette). Toutefois, Microsoft n’a pas baissé les bras et se prépare à proposer la version Chromium de son navigateur sur console.

Xbox One X

© LaboFnac

Le site The Verge rapporte que la firme de Redmond a commencé à tester le nouveau Edge via son programme Xbox Insider. Disponible sur l’anneau Alpha Skip Ahead (accessible uniquement sur invitation) pour les possesseurs de Xbox One et Xbox Series S/X, ce navigateur basé sur Chromium (comme Google Chrome) ne se contente pas d’offrir un nouveau logo et promet une nouvelle expérience. Il se veut plus efficace en améliorant la compatibilité des jeux via navigateur et l’accès à des services comme Skype ou Discord. Le nouveau navigateur se montre également capable d’accéder à des services de cloud gaming, tel Stadia. La plateforme de Google n’est officiellement compatible qu’avec Chrome, mais elle est accessible avec d’autres navigateurs basés sur Chromium, comme Edge.

Un nouveau navigateur pour les consoles Xbox

La solution permettrait aussi d’accéder à xCloud, en théorie, pour profiter des jeux disponibles dans le Game Pass PC. Un point intéressant pour Microsoft et les joueurs, qui pourraient bénéficier d’un navigateur plus performant et proche de sa version de bureau. Cette mouture proposerait déjà de nombreuses fonctionnalités de la version desktop, dont la synchronisation avec la prise en charge des extensions ou les onglets verticaux.


Derrière cette promesse se cachent toutefois encore certaines limitations. Cette première version comporte encore quelques bugs et ne propose toujours pas une prise en charge complète du clavier et de la souris. Il faut néanmoins s’attendre à ce que des moutures plus stables soient proposées dans les prochaines semaines. En effet, la fin du support de la version classique de Edge est prévue pour le 9 mars et le navigateur ne recevra plus de mises à jour de sécurité. Cette décision sera accompagnée du déploiement massif du nouveau Edge (Chromium) via le service Windows Update. Un lancement sur les consoles Xbox devrait aussi permettre à Microsoft de gonfler les chiffres et la part de marché de son nouveau navigateur.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.