LaboFnac

Nest Thermostat E : un nouveau thermostat connecté plus facile à installer

L’époque où les objets connectés enflammaient assez régulièrement l’actualité des nouvelles technologies semble se tasser. Mais ce n’est pas pour autant que les fabricants de ce type d'appareils ont abandonné la catégorie. Nest, l’un des pionniers du genre vient d’ailleurs de présenter un nouveau produit, le Nest Thermostat E.

25 milliards de KWh d’énergie économisée. C’est le chiffre assez dantesque avancé par Nest, et qui correspond d’après la marque aux économies énergétiques permises par ses thermostats connectés depuis leur lancement en 2011. Cela correspond tout de même à l’alimentation de toute la région parisienne pendant deux ans, ou à celle de tous les véhicules électriques de la planète pendant un an. Alors que le prix de l’énergie a récemment subi une nouvelle hausse en France, Nest a décidé de lancer une nouvelle version de son produit : le Nest Thermostat E.

Cette itération conserve les principales fonctions des précédentes, avec notamment l’apprentissage intelligent et le contrôle à distance à travers l’application mobile. Néanmoins, il s’agit ici d’un modèle complémentaire, qui ne vient donc pas remplacer l’actuel Nest Learning Thermostat, mais plutôt cohabiter avec lui dans le catalogue du fabricant. Rappelons qu’il est fortement recommandé de confier l’installation du Learning Thermostat à un professionnel, dans la mesure où il faut ouvrir la chaudière. Une opération pas à la portée de tout le monde donc, et qui occasionne de plus un surcoût puisqu’il faut compter environ 400 euros entre le produit et l’installation.

Nest Thermostat E

© Nest

L’approche du Thermostat E est différente. En effet, cette nouvelle version voit son processus d’installation grandement simplifiée. Le produit se compose de deux parties. La première est le Heat Link E, un module rond qui se raccorde à la chaudière en lieu et place de l’ancien thermostat. Il ne nécessite donc que de le connecter aux fils existants, sans avoir à ouvrir la chaudière ou se lancer dans des dérivations compliquées. Nest propose un tutoriel vidéo sur son site, ainsi que dans l’application. Ceux qui ne veulent vraiment pas réaliser eux-mêmes l’installation pourront toujours contacter un installateur Nest Pro.

Ensuite, ce Heat Link communique sans fil avec le second élément, le Nest Thermostat E. Ce dernier prend l’aspect d’une demie-boule flanquée d’un écran, comme vous pouvez le constater sur l’image ci-dessous. Il affiche un design sobre et épuré, qui devrait lui assurer de ne dénoter dans aucun intérieur. Notez au passage que ce module est fait pour être posé sur une surface plane, et non pour être accroché à un mur, comme c’était précédemment le cas. L’affichage s’avère plus subtil et discret puisqu’il ne s’allume que lorsque l’utilisateur approche de l’engin. Il intègre des capteurs d’humidité, de température, de présence (infrarouge) et de luminosité ambiante. Ce thermostat reste alimenté par câble, car le WiFi est intégré et le calcul est fait en local, ce qui consomme de l’énergie. En revanche, on ne retrouvera pas ici la fonction « Affichage de loin », qui donnait notamment la météo.

Une absence compensée par une nouveauté : un calendrier de chauffage prédéfini, basé sur des comportements à travers l’Europe. Jusqu’ici, les produits de la marque nécessitaient plusieurs jours d’utilisation avant de devenir vraiment efficace dans la mesure où ils devaient apprendre les comportements des consommateurs pour ajuster au mieux la consommation énergétique. Désormais, lors de cette phase initiale, c’est le calendrier évoqué plus haut qui s’applique. Ceux qui veulent gérer eux-mêmes pourront bien sûr reprendre la main via la programmation manuelle. Mais ceux qui ne veulent pas mettre les mains dans le cambouis n’auront rien à faire du début à la fin. Cette fonction de calendrier prédéfini sera déployée courant 2019 sur les autres versions du Thermostat Nest.

Pour le reste, le Thermostat E dispose aussi du contrôle à distante à travers l’application pour smartphone, ainsi que de la compatibilité avec les assistants connectés, afin de le contrôler à la voix. Enfin, signalons que le Thermostat E s’avère également compatible avec le chauffage électrique avec fil pilote, ce qui concerne tout de même 2 à 3 millions de foyers en France.

L’appareil est disponible à la vente dès aujourd’hui, au prix public conseillé de 219 euros.

Sofian Nouira

Sofian Nouira

Rédacteur en chef


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.