LaboFnac

Netflix compte 139 millions d’abonnés payants, mais son chiffre d’affaires déçoit

Netflix a dévoilé ses résultats financiers du quatrième trimestre 2018. Le géant du streaming vidéo continue de séduire de nouveaux abonnés, mais creuse ses pertes.

Netflix confirme son statut de leader sur le marché du streaming vidéo avec près de 140 millions d’abonnés dans le monde. La plateforme a gagné près de 9 millions de nouveaux abonnés payants au quatrième trimestre (PDF) de 2018 (8,84 millions), dépassant largement ses propres prévisions. En effet, la firme tablait sur un gain de 7,6 millions d’abonnés payants sur les trois derniers mois de 2018. Netflix a attiré 29 millions de nouveaux souscripteurs sur l’ensemble de l’année écoulée. Petite nouveauté, la firme ne communique que sur ses abonnés payants alors qu’elle avait jusqu’ici pris l’habitude de tenir compte des utilisateurs bénéficiant des abonnements offerts ou en période d’essai gratuite. Au troisième trimestre, on dénombrait un total de 137 millions d’abonnés, dont 130 millions d’abonnés payants.

Alors que la plateforme vient d’annoncer une hausse importante de ses tarifs aux États-Unis, elle a terminé l’année en gagnant 1,5 million d’abonnés outre-Atlantique. Conscient que le marché américain arrive à saturation, Netflix mise surtout sur l’international et progresse avec 7,3 millions de nouveaux abonnés. Sur un an, le service de SVoD est passé de 57,8 à 80,8 millions d’abonnés hors des États-Unis (+27 millions), contre une progression nettement moins importante dans son pays d’origine (de 52,8 à 58,5 millions d’abonnés, soit une hausse de 5,7 millions).

Netflix Télécommande

© Netflix

Des chiffres encourageants alors que l’année 2019 s’annonce comme celle de tous les dangers pour Netflix qui va devoir faire face à une concurrence de plus en plus forte. Des services comme Hulu qui s’appuient sur des séries telles que The Handmaid’s Tale : La Servante écarlate, Amazon Prime Vidéo (La Fabuleuse Mme Maisel, récompensée aux derniers Golden Globes) ou HBO (Game of Thrones) progressent. Précurseur dans le streaming vidéo, Netflix va aussi voir débarquer Disney+ en 2019 et la petite souris pourrait être un rival de poids avec ses contenus Disney et ses productions Pixar, Marvel, Star Wars et National Geographic.

En attendant, la plateforme indique que son film Bird Box réalisé par Susanne Bier avec Sandra Bullock, a été vu par « 80 millions de ménages » durant les quatre semaines qui ont suivi sa sortie, provoquant une réaction virale sur Internet. Selon les analystes de Cowen & Co- cités par Reuters – la plate-forme a ajouté 781 heures de contenus originaux aux États-Unis pendant le trimestre, du jamais vu, avec notamment la série comme Narcos: Mexico et le film Les Chroniques de Noël.

Netflix inquiète les marchés

Le géant américain est prêt à tout pour conserver sa couronne sur le marché et cela se traduit par des investissements importants, notamment dans des productions locales. Netflix a par exemple expliqué qu’il comptait doubler ses productions en France. Une stratégie qui a un coût. Le lancement de nouveaux contenus originaux pèse sur les finances du groupe qui a publié un chiffre d’affaires inférieur aux attentes pour le quatrième trimestre. Celui-ci s’élève à 4,19 milliards de dollars (3,68 milliards d’euros), contre 4,21 milliards de dollars attendus par Wall Street. Reuters note que cette annonce a fait baisser le titre dans les transactions électroniques à Wall Street.

Autre conséquence des dépenses en hausse de Netflix, le bénéfice net a reculé à 133,9 millions de dollars, contre 185,5 millions un an plus tôt, en raison de dépenses en hausse. Netflix répond en expliquant : « Notre plan pluriannuel consiste à continuer d’augmenter notre nombre de contenus de manière significative tout en augmentant nos recettes plus rapidement afin d’accroître nos marges ».


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.