LaboFnac

Netflix ne compte pas faire partie du service de streaming vidéo d’Apple

Reed Hastings, cofondateur et patron de Netflix, confirme que sa société ne participera pas au futur service vidéo d'Apple. La firme de Cupertino doit dévoiler son offre streaming le 25 mars.

Ce n’est pas vraiment une surprise mais Reed Hastings a préféré être clair, il n’est pas question pour Netflix de faire partie de l’offre de vidéo en streaming d’Apple. Cofondateur et actuel patron de Netflix, l’entrepreneur américain a profité d’une conférence de presse pour évoquer la situation de son service et l’arrivée d’un nouveau concurrent de taille nommé Apple.

« Nous voulons que les gens regardent notre contenu sur notre service. Nous avons choisi de ne pas intégrer leur service »,  a-t-il déclaré dans des propos rapportés par le site Bloomberg. Et le patron du plus célèbre des services de vidéo en ligne ne craint pas la concurrence : « Nous avons toujours eu d’énormes concurrents. Nous sommes en compétition avec Amazon [Prime Video] pour le streaming vidéo. Il s’agit d’entreprises incroyables, de grandes tailles et bien financées, qui déploient des efforts considérables. Mais vous faites de votre mieux lorsque vous avez de grands concurrents ».

Television

© Creative Commons

Netflix doit-il craindre Apple ?

Apple tiendra une conférence le 25 mars au cours de laquelle il devrait présenter son service de vidéo en streaming. Évoquée depuis plusieurs mois, l’offre d’Apple devrait d’abord être proposée aux États-Unis et inclure des contenus provenant de services tiers (HBO, Starz…) ainsi que des contenus originaux. À son lancement, le service d’Apple devrait surtout dépendre des fournisseurs externes et des rumeurs avaient fait état d’un possible rapprochement avec Netflix. Une solution qui ne présentait – pour le moment- que peu d’intérêt pour un Netflix qui s’est érigé en leader incontesté du secteur. Le groupe avait par ailleurs décidé de prendre ses distances avec Apple en retirant de son application la possibilité pour ses clients potentiels de s’abonner via l’App Store, échappé ainsi au 30 % (puis 15 % après un an) de commissions d’Apple.

Outre la firme de Cupertino et le développement d’Amazon Prime Video, Netflix surveille l’arrivée de nouveaux acteurs. Disney va très bientôt lancer son propre service vidéo et les utilisateurs français ont récemment vu débarquer Canal+ Séries, le nouveau service de SvOD axé sur les séries de la chaîne cryptée.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.