LaboFnac

Netflix s’essouffle et perd des abonnés aux États-Unis

Le géant de la SVoD a attiré bien moins de nouveaux abonnés que prévu au deuxième trimestre. Pire encore, il en a même perdu aux États-Unis. Une mauvaise nouvelle pour Netflix alors que la compétition va s'intensifier dans les prochains mois.

Sourire crispé pour Netflix au moment d’annoncer les résultats de son deuxième trimestre. Le géant du streaming en ligne a attiré moins de nouveaux abonnés que prévu au deuxième trimestre 2019 et en a même perdu aux États-Unis. Alors que la firme attendait 5 millions de nouveaux abonnements payants, elle en a enregistré 2,7 millions entre avril et juin. Netflix est ainsi bien loin des 4,5 millions de clients supplémentaires ajoutés l’année dernière à la même période.

Pire, le roi de la SVoD a perdu près de 130 000 abonnés (-126 000) au deuxième trimestre aux États-Unis. C’est la première fois depuis 2011 que Netflix voit son nombre d’abonnés diminuer dans son pays d’origine. À cette époque, l’entreprise avait séparé son système de vente par correspondance DVD et sa plateforme de streaming, note The Verge. Une autre époque pour le service qui revendique désormais 60,1 millions de clients rien qu’aux États-Unis et 91,4 millions dans les autres pays du monde. Netflix n’a pas divulgué de détails sur son portefeuille d’abonnés à l’international, mais le groupe comptait plus de 5 millions d’abonnés en France en début d’année.

Netflix

© Creative Commons

Malgré un ralentissement de sa croissance, Netflix dépasse le seuil symbolique des 150 millions d’abonnés dans le monde. Il en compte désormais 151,56 millions. Cité par l’AFP, la plateforme refuse d’imputer cette contre-performance à la concurrence, estimant qu’elle n’a « pas beaucoup changé » pendant la période sous revue. Outre Amazon Prime Video et Hulu, Netflix fait également face à HBO, qui diffusait notamment la série Game of Thrones. Et la compétition devrait s’intensifier au cours des prochains mois avec l’arrivée de nouveaux acteurs comme Disney ou Apple.

Pour expliquer ces résultats décevants, Netflix indique que les nouveaux contenus n’ont pas séduit autant qu’anticipé, et ce, malgré le succès de la série Dead to Me, des documentaires sur la nature et les animaux ou le film Murder Mystery avec Jennifer Aniston et Adam Sandler. En France, la firme insiste également sur le succès important de Family Business. Netflix note aussi qu’il était difficile de réitérer le succès du début d’année, le service avait alors attiré 9,6 millions de nouveaux abonnés.

Les hausses de prix ne sont pas sans conséquence

Enfin, la plateforme concède que la hausse des prix a pu l’empêcher de séduire de nouveaux abonnés. « Nous avons manqué nos prévisions dans toutes les régions, mais un peu plus dans les régions où les prix ont augmenté », assure Reed Hastings, le PDG de Netflix. En début d’année aux États-Unis, le groupe avait procédé à l’augmentation de tarif la plus importante de son histoire, avec des hausses comprises entre 12 et 18 %. Plus récemment, le prix des abonnements a également augmenté en France.

Autre élément important, Netflix doit composer avec la perte de ses séries les plus populaires comme Friends ou The Office. Ces dernières vont quitter le catalogue du géant américain alors qu’elles sont encore visionnées par de nombreux fans. Toutefois, la plateforme y voit un avantage est estime que cela devrait lui permettre de dégager des financements pour créer davantage de contenus originaux.

À 4,92 milliards de dollars, le chiffre d’affaires et très légèrement inférieur aux attentes des marchés (4,93 milliards) tandis que le bénéfice net trimestriel a reculé de 29 % à 271 millions de dollars. Pour le troisième trimestre, Netflix s’attend à gagner 7 millions de nouveaux abonnés, dont 6,1 millions à l’international et 800 000 aux États-Unis. Le groupe pourra pour cela compter sur le lancement des nouvelles saisons de Stranger Things, The Crown, Casa de Papal ou encore Orange Is the New Black. Maillot jaune sur le marché de la SVoD, Netflix est au centre de toutes les attentions et voit sa croissance subir un coup de frein alors que se profilent de grosses difficultés avec l’arrivée de nouvelles offres (Disney+, Apple TV+…).


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.