LaboFnac

Netflix teste un abonnement mobile moins cher en Asie

Leader sur le marché de la vidéo en streaming, Netflix n'a pas encore conquis le monde entier. Pour y parvenir, la plateforme a décidé de tester une nouvelle formule d'abonnement moins chère et mobile sur plusieurs marchés.

Omniprésent sur le marché américain, Netflix a pris un virage international ces derniers mois et le succès est au rendez-vous. La plateforme de SvOD compte aujourd’hui 137 millions d’abonnés et sa croissance se fait principalement à l’international, notamment en France. En grande forme, Netflix veut conquérir de nouveaux marchés avant l’arrivée du service de streaming de Disney et compte notamment s’implanter en Asie. Le continent le plus peuplé du monde présente un potentiel de croissance particulièrement élevé et intéresse fortement Reed Hastings. Le directeur général de Netflix a récemment confié à Bloomberg que l’entreprise allait tester un abonnement à bas prix pour attirer de nouveaux abonnés. À la tête du plus grand service de streaming vidéo au monde, Reed Hastings n’avait toutefois pas expliqué à quoi ressemblerait cette nouvelle offre inédite chez Netflix ni dans quels pays le test serait effectué.

Netflix Android

© Netflix

Netflix n’a pourtant pas tardé à tester son offre d’abonnement, comme le rapportent TechCrunch et Reuters. En Malaisie et dans d’autres pays, le service américain teste une offre d’abonnement moitié prix réservées à une utilisation sur smartphone. Une nouveauté qui confirme que Netflix ne souhaite pas toucher à sa grille tarifaire, mais proposer une nouvelle option. La plateforme n’avait jusqu’ici jamais évoqué le lancement d’une offre moins chère. Elle s’était contentée de maintenir ou d’augmenter ses prix sur ses principaux marchés en ajoutant du contenu et en investissant des productions locales. De retour à Paris, la firme a d’ailleurs annoncé son intention de doubler ses productions en France.

Une formule 100 % mobile à moins de 4 euros testée en Malaisie

Le géant de la vidéo en ligne a déclaré à Reuters : « Nous faisons des tests dans certains pays pour évaluer l’intérêt des consommateurs pour une offre uniquement sur téléphone mobile. D’une manière générale, nous testons un grand nombre de nouvelles idées à un moment donné, et leur durée et leur nombre peuvent varier. Nous pourrions être amenés à ne jamais déployer les fonctionnalités ou les éléments inclus dans un test ». Côté prix, ce nouveau forfait coûte en Malaisie 17 ringgits (soit 4,05 dollars ou 3,6 euros) par mois, contre 33 ringgits pour l’offre de base classique (7,90 dollars ou 6,95 euros). La firme n’a pas précisé les autres pays dans lesquels des tests sont effectués, mais elle cherche à s’imposer en Asie et dans d’autres marchés émergents. En revanche, le marché indien – jugé extrêmement concurrentiel – ne serait pas concerné par une baisse des prix et le lancement de cette nouvelle offre. Netflix devrait surtout se concentrer sur les petits marchés, comme la Malaisie ou le service compte 320 000 abonnés, selon le cabinet d’études Statista, ce qui en fait l’un de ses plus petits marchés.

En Europe, Netflix a testé durant l’été un nouvel abonnement s’ajoutant à ses formules Essentiel, Standard et Premium. Baptisé Ultra, son tarif est largement supérieur à l’offre la plus chère, puisqu’il flirte avec la barre des 20 euros.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.