LaboFnac

Netflix veut échapper aux commissions d’Apple sur iOS

Netflix ne veut plus qu'Apple prélève une commission sur les abonnements. La plateforme teste actuellement une nouvelle méthode de facturation, qui lui permet de s'affranchir d'iTunes, et ce n'est pas la seule à monter au créneau.

Netflix s’est imposée comme la plateforme numéro 1 de vidéo à la demande payante, c’est aussi l’une des applications les plus rentables de l’App Store. Ce statut particulier lui permet de nourrir de grandes ambitions et le service n’a pas peur de se fâcher avec des géants comme Google ou Apple. Netflix ne veut plus payer les commissions prélevées par les deux marques les plus puissantes du monde et n’hésite pas à le faire savoir. Le site TechCrunch révèle que la société de Los Gatos veut contourner Apple et ne permet plus à ses nouveaux clients de s’abonner directement via iTunes. Une distribution directe qui lui permet de s’éloigner de la firme de Cupertino en évitant sa fameuse « taxe » et surtout de soigner ses marges.

Netflix

© Netflix

La « taxe » Apple passe mal chez Netflix

Simple et rapide, l’abonnement via iTunes présente des avantages pour de nombreux acteurs en permettant aux utilisateurs de s’affranchir de quelques étapes. La méthode doit permettre de séduire de nouveaux clients, mais le fait de passer par l’écosystème Apple à un coût. Le géant californien prélève une commission de 30 % sur les abonnements effectués via l’App Store, puis 15 % au bout d’un an. Un « geste » de la part d’Apple pour apaiser les tensions, mais Netflix est bien décidé à passer outre son système.

Jusqu’au 30 septembre, les souscriptions nouvelles comme renouvelées (pour les anciens abonnés) ne pourront pas se faire via un compte iTunes. La méthode est testée dans une trentaine de pays, dont la France. Pour profiter du catalogue de la plateforme, les utilisateurs sont redirigés vers le site mobile de Netflix et sont invités à saisir leurs coordonnées bancaires. Selon toute vraisemblance, le spécialiste de la vidéo à la demande veut voir si cette décision à un impact sur son taux d’abonnement et devrait définitivement passer à une facturation plus directe dès le mois d’octobre. La position de Netflix sur le marché devrait en effet lui permettre de ne pas souffrir de ce changement, contrairement à des acteurs plus petits qui peuvent avoir un avantage à passer par Google et Apple. Depuis le mois de mai, la plateforme américaine a d’ailleurs pris une décision similaire sur Android et ne propose plus la facturation Google Play aux nouveaux clients ou à ceux qui se réinscrivent.

Quand les grands services se rebellent

La décision de Netflix n’est pas sans rappeler celle de Spotify. Le Suédois, leader mondial du streaming musical, avait initié la révolte en pointant du doigt les pratiques commerciales de l’App Store dès 2015. Le service avait alors fait un choix différent de celui de Netflix, il proposait toujours un abonnement via la boutique d’Apple, mais ce dernier était facturé plus cher (12,99 euros contre 9,99 euros). La mesure devait inciter les clients à désactiver l’abonnement via iTunes pour s’abonner directement sur son site. Désormais, la firme suédoise précise que les nouveaux abonnés ne peuvent plus souscrire à Spotify Premium avec le système de paiement in-app du géant californien. Elle ajoute : « en effet, comme Apple prélevait des frais supplémentaires en plus du tarif standard, nous avons décidé d’éliminer les intermédiaires, pour le bien de votre portefeuille ».

Plus récemment, le cas Fortnite pour Android a retenu l’attention. En désaccord avec la politique de Google qui prélève une commission de 30 % sur les transactions réalisées via son portail, l’éditeur Epic Games a décidé de ne pas passer par le Play Store. Une mesure qui lui permettra de tirer un maximum de bénéfices. Ces décisions ne sont pas à prendre à la légère pour les deux géants américains, et pourraient être les prémices d’une nouvelle tendance.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.