LaboFnac

Nikon Z fc : un design vintage pour un hybride APS-C moderne

Avec le Nikon Z fc, le fabricant japonais lance un appareil photo mêlant design vintage et modernité des hybrides. Inspiré des reflex argentiques comme le FM2, le premier appareil Nikon de l'année reprend les caractéristiques du Z50.

Plus tendance que jamais, le vintage continue de séduire l’univers de la photo. Après un début d’année plutôt timide et l’absence de nouvelles informations au sujet du Z9, Nikon vient de dévoiler un nouveau boîtier inspiré de ses anciens reflex argentiques. Le Nikon Z fc met en avant ses origines et joue de sa proximité avec l’emblématique Nikon FM2. Produit entre 1982 et 2001, ce dernier a marqué l’histoire de la firme nippone et influence aujourd’hui le Z fc. Celui-ci en reprend de nombreux éléments de design, jusqu’au logo des années 1970-1980, pour être confondu avec un appareil argentique.

Nikon Z fc

© Nikon

Sa partie supérieure accueille trois molettes de réglages dédiées au contrôle de la vitesse d’obturation, à la correction de l’exposition et la sensibilité (ISO). Un petit écran affiche l’ouverture de l’objectif tandis qu’une commande “i” permet d’accéder à un menu personnalisable. Pour Nikon, le but était de trouver le juste équilibre pour convaincre à la fois les passionnés de photographie et les néophytes. Pour de la robustesse du boîtier, le fabricant a utilisé un alliage de magnésium.

Nikon Z fc

© Nikon

Si l’illusion se veut parfaite en matière de design, le Nikon Z fc reste un appareil photo moderne. À l’intérieur, nous retrouvons la même base que le Nikon Z50, le premier hybride APS-C en monture Z de la marque. Le capteur APS-C de type DX, de 20,9 mégapixels, est identique et demeure non stabilisé. Sa sensibilité oscille entre 100 et 51 200 ISO. Comme le Z50, il inclut un autofocus à 209 points couvant 90 % du champ et compatible avec la détection des yeux et des animaux pour les photos et les vidéos. Ces deux dernières fonctionnalités étaient jusqu’à présent réservées aux Nikon Z7 II et Z6 II. Notez que l’AF zone large (L) est également pris en charge par ce boîtier. L’appareil ajoute un viseur électronique de 2,36 millions de points avec un écran OLED de 1 cm.

À l’arrière, le Z fc a droit à un écran tactile sur rotule de 7,5 cm et peut basculer automatiquement vers le mode autoportrait lorsque le moniteur pivote vers l’avant. Le boîtier est d’ailleurs tourné vers la vidéo ou le vlog, avec la possibilité de filmer jusqu’en 4K à 30 i/s ou en Full HD à 120 i/s. L’enregistrement s’effectue sur la carte SD UHS-I d’un appareil qui gagne une prise USB-C, avec la possibilité de l’alimenter et de le charger même quand il est allumé. On retrouve au passage un accumulateur EN-EL25.

Nikon Z fc

© Nikon

Compatible avec les optiques de la monture Z, ce petit hybride (134,5×93,5×43,5 mm) peut également s’accorder avec des objectifs en monture F à l’aide d’une bague.

Nikon Z fc

© Nikon

Prix et disponibilité

Le Nikon Z fc sera disponible fin juillet au prix de 999 € en version boîtier nu. Son lancement s’accompagne de l’arrivée du zoom transstandard DX 16-50 mm f/3.5-6.3 VR édition argent et du nouveau 28 mm f/2.8 SE. Nous avions évoqué l’arrivée de ce dernier, un objectif de type pancake, lors de la présentation des premiers objectifs macro en monture Z de Nikon. Les prix des différents kits n’ont pas encore été communiqués par le fabricant. Pour l’anecdote, les amateurs de la marque se souviendront qu’un Nikon DF avait également joué la carte rétro dès 2013.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.