LaboFnac

Nikon Z : trois optiques Nikkor Z, un adaptateur et une feuille de route complète

Pour accompagner ses nouveaux hybrides Z 7 et Z 6 à monture Z, Nikon dévoile trois premières optiques et présente une feuille de route pour les deux années à venir.

Teasé depuis plusieurs semaines et très attendus des nikonistes, les premiers hybrides à capteur plein format de la marque jaune sont désormais officiels. Les Nikon Z 7 et Z 6 arriveront pour le premier dès le mois de septembre, et pour le second en novembre. Les deux appareils, dont nous vous détaillons les caractéristiques dans cet article, inaugurent une nouvelle monture Z, qui leur est donc dédiée, et trois premières optiques réunies au sein de la gamme S (la S-Line) : « Cette toute nouvelle gamme regroupe les objectifs Nikkor Z qui atteignent des performances optiques supérieures et redéfinissent les notions de qualité et de conception », assure le Nippon.

Nikon Z

© Benoît Baume / LaboFnac

La monture Z, tout d’abord, est caractérisée par son diamètre élargi comparé aux montures standard, puisqu’il mesure ici 55 mm. Son tirage mécanique a quant a lui été réduit à 16 mm, contre 22 mm sur un D850, afin de réduire l’encombrement des boîtiers. Quant aux objectifs, ils se déclinent en un zoom transtandard Nikkor Z 24-7 0mm f/4 S, un grand-angle à focale fixe Nikkor Z 35 mm f/1.8 S et un objectif standard à focale fixe Nikkor Z 50 mm f/1.8 S. D’après Nikon, qui propose ici des ouvertures plutôt classiques, « le rendu de ces objectifs dépasse celui des objectifs f/4 et f/1.8 traditionnels ». Nos tests Labo permettront bien sûr de le vérifier.

Le zoom 24-70 mm, à ouverture constante, présente un traitement nanocristal destiné à supprimer les reflets. Il est équipé d’une lentille en verre ED, d’une autre en verre ED asphérique et de trois lentilles asphériques. Il autorise une mise au point à partir de 25 cm et se présente comme un modèle tout-terrain, son barillet étant protégé de l’humidité et des poussières, et sa construction rétractable permettant de le rendre relativement compact. Le Nikkor Z 35 mm f/1.8 S, quant à lui, promet d’après Nikon une résolution « excellente, même dans les zones périphériques du cadre à l’ouverture maximale ». Il profite de deux lentilles en verre ED et de trois lentilles asphériques, mais aussi d’un diaphragme à 9 lamelles et d’une protection contre les poussières et l’eau. Le Nikkor Z 50 m f/1.8 S, quant à lui, présente deux lentilles en verre ED et deux lentilles asphériques, et mise sur un nouveau moteur pas à pas permettant d’obtenir un autofocus plus silencieux et précis. Sa conception est également hermétique, et le traitement nanocristal est de la partie.

Comme promis avant l’officialisation des Z 7 et Z 6, Nikon propose en outre un adaptateur pour monture FTZ, qui ouvrira donc à 360 optiques à monture F l’accès aux nouveaux hybrides. Protégée de l’humidité et de la poussière elle aussi, la bague autorise l’usage d’optiques sans système VR, la réduction de vibration intégrée aux nouveaux boîtiers compensant son absence. Si VR il y a, le duo boîtier-optique permettra d’obtenir une stabilisation sur trois axes.

Nikon Z optiques

© Nikon

Perspectives d’avenir

Afin d’assurer la pérennité de ses boîtiers, Nikon présente d’ores et déjà sa feuille de route pour les années à venir. Au total, neuf cailloux sont prévus, dont six en 2019 et trois en 2020 et, si l’on se fie au graphique publié par la marque, il faut en attendre trois de plus en 2020 et huit autres en 2021. La marque met pour l’heure l’accent sur un modèle en particulier : le Nikkor Z 58 mm f/0.95 S Noct à focale fixe. « Son développement se poursuit dans le but dʼatteindre une ouverture maximale lumineuse de f/0.95 et, ainsi, un rendu dʼimage exceptionnel, digne des objectifs NIKKOR, riche en détails et dʼune netteté remarquable », assure Nikon. Les autres optiques prévues sont un 20 mm f/1.8, un 85 mm f/1.8, un 24-70 mm f/2.8, un 70-200 mm f/2.8, un 14-30 mm f/4, un 50 mm f/1.2, un 24 mm f/1.8 et un 14-24 mm f/2.8. Leur nomenclature exacte sera définie un peu plus tard.

Nikon roadmap Nikkor Z

© Nikon

Terminons par le nerf de la guerre. Comptez donc 299 euros pour l’adaptateur pour optiques à montures F, disponible dès la fin septembre. Les optiques Nikkor Z 24-70 mm f/4 S et Nikkor Z 35 mm f/1.8 S, commercialisées à la même période, seront facturées 1099 et 959 euros. Compte enfin 679 euros pour l’objectif Nikkor 50 mm f/1.8 S, qui fera quant à lui ses débuts à la mi-octobre.

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.