LaboFnac

NIMA : la nouvelle IA de Google capable de juger les photos

Plus une semaine ne passe sans que l’on nous annonce une nouvelle intelligence artificielle, capable de faire plus et mieux que les précédentes. Cette fois, c’est au tour de Google de dégainer une AI qui est en mesure de juger des qualités esthétiques et techniques d’une photo. Rien que ça.

Ce n’est pas la première fois que des chercheurs tentent de mettre au point une méthode pour quantifier automatiquement plusieurs critères dans un cliché, tels que sa qualité technique ou son rendu esthétique. Google lui-même n’en est pas à son coup d’essai en la matière puisque ses ingénieurs ont déjà essayé par le passé de mettre au point une méthode capable de juger de la qualité d’une photo de paysage, et basée sur des réseaux neuronaux convolutifs.

On évoque ici Google, car c’est l’une de ses équipes de chercheurs qui a annoncé NIMA (Neural Image Assessment) sur le blog du géant du Web. Pour faire simple, il s’agit d’une intelligence artificielle entraînée à reconnaître le type d’image qui pourrait plaire à un utilisateur humain, puis à la noter sur 10. Cette nouvelle méthode IA utilise des réseaux neuronaux convolutifs et de la reconnaissance d’images pour comprendre le sujet du cliché. D’après Google, les résultats obtenus par NIMA sont d’ores et déjà fiables, avec une bonne efficacité et des résultats très proches de la perception humaine. L’équipe en charge du projet affirme d’ailleurs que pendant la phase de tests, cette intelligence artificielle a attribué aux images des scores équivalents à la moyenne des notes données par des juges humains.

IA NIMA

Un exemple de notes techniques attribuées par NIMA.

La technologie reste néanmoins en développement et n’est pas encore prête à être lancée pour le moment. Google veut encore améliorer sa formule à travers d’autres phases de tests, afin d’avoir le résultat le plus complet possible. Une fois le développement achevé, les applications pour NIMA sont assez nombreuses. On pense bien sûr à l’aide précieuse que cela pourrait apporter aux professionnels qui doivent traiter de grandes quantités de photos. Ou encore aux fabricants d’appareils photo ou de smartphones qui pourraient intégrer une telle IA pour améliorer leur algorithme photographique.

Intelligence artificielle NIMA de Google pour le traitement photo

Des notes esthétiques attribuées par NIMA et portant sur des photos de la base d’images AVA.

Mais pas seulement. En effet, à l’heure où les téléphones portables sont devenus l’outil photographique préféré des utilisateurs, nous sommes nombreux à laisser « dormir » nos photos pendant des années dans nos téléphones ou quelque part sur le cloud, sans jamais nous soucier de les classer. Avec NIMA, il serait assez simple de retrouver rapidement nos clichés les plus réussis. On peut aussi imaginer cette IA intégrée directement dans tous les appareils capables de photographier, afin de donner des conseils en temps réel sur la meilleure manière de prendre une photo.

Intelligence artificielle NIMA de Google pour le traitement photo

Ici, on voit le résultat des améliorations qu’est capable d’apporter NIMA. À gauche, la photo de base, à droite, le visuel amélioré.

Sofian Nouira

Sofian Nouira

Rédacteur en chef


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.