LaboFnac

Nintendo pourrait bien plancher sur une Switch améliorée

S'il semble peu probable que Nintendo sorte une version alternative de la Switch durant cette année 2018, des dataminers ont toutefois glané des informations intéressantes sur le sujet.

Au début de ce mois, nous évoquions l’improbabilité d’une mise à jour matérielle de la Switch pour cette année 2018. Ce qui ne serait toutefois pas incompatible avec d’autres versions de la console dans le futur pour autant. Les petites mains à l’origine de Switchbrew ont en effet découvert qu’en plus des petites modifications apportées par la mise à jour 5.0.0, une compatibilité avec un matériel au nom de code « Mariko » a été remarquée.

Nintendo Switch

© Nintendo

D’après les éléments soulignés par les dataminers qui se sont penchés sur le patch 5.0.0 de la console, un nouveau dossier (« a ») a été ajouté en plus du dossier existant appelé « nx », contenant « bct » et « package1 ». Deux sous-dossiers qui semblent cryptés et dédiés à « Mariko ». Les utilisateurs compétents qui se sont intéressés à l’affaire ont également indiqué que les données parlaient d’une puce Tegra 214 en remplacement de la Tegra 210. Un changement notamment opéré en raison de la vulnérabilité de cette dernière au hacking avec toutes les versions du firmware de la console, ainsi que les futures.

La mémoire vive pourrait être un autre segment d’amélioration de la part de Nintendo. Car les éléments glanés pointent vers un modèle à 8 Go de RAM, alors que la Switch se contente jusque-là de 4 Go. Un surplus de mémoire vive qui pourrait très bien être réservé aux futurs kits de développement de la console. Des informations à prendre avec les pincettes de rigueur, mais qui ne seraient pas totalement téléphonées si l’on fait le rapprochement avec la stratégie de Nintendo pour la 3DS et son modèle amélioré : la New 3DS.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.