LaboFnac

La Nintendo Switch déjà piratée ?

Des hackers travailleraient d'arrache-pied au piratage de la Nintendo Switch, et seraient déjà parvenus à dumper certains de ses jeux.

La Nintendo Switch a-t-elle déjà été hackée, moins de six mois après son lancement ? Il est encore exagéré de répondre par l’affirmative, mais il faut bien avouer que l’entreprise de piratage de la console semble en route. C’est ce que confirme le forum GBATemp, particulièrement bien informé sur les questions relatives aux appareils de Nintendo.

Nintendo Switch

Pour l’heure, le hack relevé dans ses colonnes concerne des dumps de cartouches Nintendo. Ces ROM concernent le premier titre phare sorti sur la Switch, The Legend of Zelda: Breath of the Wild, mais aussi ARMS, Mario Kart 8 Deluxe, Has-Been Heroes, Puyo Puyo Tetris et Lego City Undercover. Bien qu’elles aient été publiées, ces ROM ne sont pas fonctionnelles et ne peuvent encore être exécutées sur des Switch. Mais à croire l’un des membres de NeoGaf, les hackers ont déjà bien avancé dans leurs travaux de dissection de la console, puisqu’ils auraient non seulement dumpé les jeux, mais aussi le noyau du système d’exploitation, extrait les données privées de jeux et trouvé le moyen de réaliser des transferts et des modifications de sauvegardes de jeux. Rappelons également que le développeur Derrek avait annoncé, il y a deux semaines, avoir lui aussi atteint le kernel de la console.

Si les travaux des hackers paraissent bien avancés compte tenu du jeune âge de la Switch, ils semblent avoir été facilités par les probables similitudes entre l’OS de la Switch et celui de la 3DS, déjà largement exploré depuis sa sortie. Mais pour autant, rien ne prouve que les dispositifs de sécurité de la Switch cèdent rapidement aux travaux des hackers, si investis soient-ils.

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.