LaboFnac

Nintendo Switch : les meilleurs jeux de la première année

Alors que la Switch est disponible depuis mars dernier, elle s’apprête à connaître sa première période de fêtes de fin d’année. L’occasion pour nous de faire un point sur l’évolution de son catalogue de jeux et d'en extraire les vingt meilleurs, ceux qui vous pourrez acheter les yeux fermés. C’est parti pour un tour d’horizon.

A consulter également : Tuto – Nintendo Switch : comment transférer les données d’une console à une autre ?

Le 3 mars dernier, Nintendo proposait une nouvelle console, la Switch. La dernière-née du constructeur japonais souffrait alors d’un catalogue de jeux anémique, qui n’a pas manqué de délecter ses détracteurs. Mais le fabricant allait tout de même réussir un coup de maître avec la présence de Zelda dans ce maigre inventaire. Un jeu qui parviendrait à lui seul à créer un emballement médiatique sans précédent grâce aux notes dithyrambiques qu’il a récoltées sur tous les sites spécialisés de la planète.

Cela fait maintenant un peu plus de neuf mois que la Switch est sortie et la console va connaître sa première échéance commerciale importante : les fêtes de fin d’année. La machine est d’ores et déjà sur le chemin du succès, avec plus de 7 millions d’exemplaires vendus à l’heure où nous écrivons ces lignes.

Et si son catalogue de jeux était assez risible au départ, il s’est singulièrement étoffé au fil des mois. Certes, il comporte encore beaucoup de jeux multiplatormes, pas toujours récents d’ailleurs. Mais la singularité de la Switch, à savoir son mode portable, fait que même ces anciens jeux peuvent s’avérer plaisants à (re)découvrir.

Voici notre sélection – forcément un peu subjective – des vingt meilleurs jeux actuels pour nourrir votre Nintendo Switch.

Nintendo Switch & Joy-Con

Les immanquables

The Legend of Zelda: Breath of the Wild
Nous n’allons pas nous appesantir sur le dernier opus de Zelda dans la mesure où tout a déjà été dit ou écrit à son sujet. Pour faire court : c’est un chef-d’œuvre absolu, une réussite vidéoludique assez stupéfiante, qui mérite à elle seule l’achat de la console. La presse spécialisée et les sites qui recensent les avis de joueurs sont d’ailleurs tous d’accord sur le sujet. De plus, sachez qu’il renouvelle tellement le genre qu’il ne s’adresse pas qu’aux fans de la saga.

Lire notre test de The Legend of Zelda: Breath of the Wild



Mario Kart 8 Deluxe

Lorsque Nintendo a annoncé le portage du Mario Kart 8 de la Wii U, beaucoup ont crié au recyclage à moindres frais. Pourtant, il suffit de quelques minutes avec la manette en main pour être totalement conquis. Ceux qui connaissent la version Wii U du titre resteront incontestablement sur leur faim, car les nouveautés sont somme toute assez maigres. Néanmoins, le succès plutôt modeste de la Wii U a fait que peu de gens ont eu l’occasion de pratiquer Mario Kart 8. Sa sortie dans une version « Deluxe » pour la Switch est donc une excellente idée. D’autant qu’il s’agit d’un des meilleurs épisodes de la série et qu’il profite complètement des capacités de la Switch, notamment pour le jeu à plusieurs.

Lire notre test de Mario Kart 8 Deluxe



Super Mario Odyssey
Est-il encore besoin de présenter Mario ? Si Zelda était chargé de lancer la console, c’est bien le plus célèbre moustachu du jeu vidéo que Nintendo a dégainé pour renforcer son catalogue en fin d’année. Un renfort de poids donc, d’autant qu’il s’agit d’une toute nouvelle aventure en 3D, et non d’une énième édition / adaptation du concept New Super Mario Bros. Pour faire simple, sachez qu’il s’agit ici d’un successeur à Mario 64 et Mario Galaxy. On évolue donc de grands niveaux en 3D, tous plus riches les uns que les autres. Nintendo s’est fendu d’une belle astuce pour renouveler le gameplay : un chapeau-fantôme qui permet à Mario de « posséder » ses ennemis, et donc de leur emprunter leur corps. Le jeu réussit le tour de force de contenter à la fois les joueurs occasionnels que les acharnés du pad, avec une richesse de contenus assez hallucinantes pour qui veut bien se perdre dedans.

Lire notre test de Mario Odyssey

Super Mario Odyssey



Dragon Quest Builders
Pour peu que votre soif de Minecraft ne soit pas encore assouvie, vous pourrez très bien trouver en Dragon Quest Builders un candidat idéal pour la construction d’une petite ville à l’aide de cubes divers et variés. Mais ce n’est pas le seul atout du titre qui peut également compter sur son fan-service complètement assumé sur la licence Dragon Quest, ainsi qu’un peu postulat beaucoup plus dirigiste pour les allergiques aux formats bac-à-sable. Un très bon jeu pour les petits comme les grands en somme.

Lire notre test de Dragon Quest Builders

Dragon_Quest_Builders_001



Rayman Legends Definitive Edition
Si vous avez déjà parcouru Rayman Legends en long et en large sur une autre console, passez votre chemin, cette version Definitive Edition ne croule pas sous les nouveautés. En revanche, si vous n’avez jamais posé la main dessus, cette déclinaison Switch est clairement la meilleure. Le jeu s’avère en effet toujours aussi beau, jouable, riche et profite de plus de la possibilité de pouvoir être emmené partout.

Lire notre test de Rayman Legends Definitive Edition

Rayman Legends Definitive Edition



The Elder Scrolls V : Skyrim
La Switch est en train de devenir un véritable repère de réédition de jeux à succès. Avec The Elder Scrolls V: Skyrim, la console accueille un titre pas tout jeune, qui date tout de même de 2011. Mais cela n’en reste pas moins un événement. Il est en effet assez incroyable de pouvoir jouer partout à l’un des jeux de rôle (RPG) les plus riches de tous les temps. D’autant que les trois extensions sont également de la partie. Évidemment, il ne s’agit pas de la version la plus aboutie du titre sur le plan technique. Mais l’ensemble reste tout de même très correct de ce point de vue.

The Elder Scrolls V : Skyrim



Xenoblade Chronicles 2
Voilà un jeu qui a immédiatement attiré l’attention des amateurs de RPG japonais lorsqu’il a été annoncé il y a quelques mois. Et une fois sorti, il n’a pas déçu. À mi-chemin entre Xenoblade premier du temps et Xenoblade Chronicles X, il ne nécessite pas d’avoir fait ces deux jeux pour savourer son histoire plaisante et son monde aussi vaste que riche. On pourra certes pester contre des petites longueurs çà et là, ou contre les graphismes pas toujours à la hauteur. Mais les quelques défauts sont vite balayés par le gigantisme de l’aventure, les combats prenants, le doublage japonais de qualité (sous-titres en français) et les personnages attachants. Bref,  avec ce jeu, la Switch tient déjà son RPG japonais de référence

Lire notre test de Xenoblade Chronicles 2

Xenoblade Chronicles 2



Wonder Boy: The Dragon’s Trap

Dans la famille grandissante des remakes remarquables, Wonder Boy: The Dragon’s Trap frappe très fort. Rappelons qu’il s’agit à l’origine d’un jeu sorti sur la Master System de Sega en 1989. Les développeurs français de Lizard Cube ont effectué un superbe travail sur ce titre. On le retrouve ici à l’identique pour ce qui est de la jouabilité, des niveaux et des mécaniques de jeu. En revanche, le lifting apporté aux graphismes et à la partie audio s’avère assez exceptionnel. La direction artistique est un véritable régal pour les yeux, tout en dégageant un respect infini pour le matériau de base. Il est d’ailleurs possible à tout moment de rebasculer sur les graphismes d’époque. Enfin, même si elle n’a pas évolué, la jouabilité reste d’actualité et le tout se parcourt avec plaisir. Attention toutefois à la difficulté, elle aussi « d’époque ».


Celeste

Le créateur de Towerfall Ascension a encore frappé. Et avec Celeste il s’impose une nouvelle fois comme l’un des développeurs indépendants de premier plan. Difficile, mais très juste dans son approche, le titre est maîtrisé de bout en bout et déborde de générosité. La construction de ses niveaux, le challenge relevé mais didactique, ainsi que la narration parfaitement imbriquée dans le jeu en font un jeu très touchant, qu’il ne faut manque sous aucun prétexte.

Lire notre test de Celeste


Les très bons jeux

Furi

Tardivement porté sur Switch, Furi n’a toutefois rien perdu de son dynamisme caractéristique qui faisait son attrait sur les autres plateformes. Malgré un aspect narratif qui aurait gagné à être plus fouillé, on est résolument fasse à un boss rush nerveux, précis, mais surtout bigrement gratifiant quand on arrive à terrasser un adversaire qui nous aura mis trop de bâtons dans les roues. A posséder pour les joueurs qui aiment se mettre à l’épreuve.

Lire notre test de Furi

FURI (5)


Super Meat Boy

Dans la catégorie des portages nécessaires, Super Meat Boy fait probablement parti des premiers titres indépendants qui viennent en tête. Le jeu de plateforme ne se démarque vraiment pas des autres tentatives de son développeur sur les autres machines. Il se contente de coller à l’expérience originelle : sadique et exigeante. Ce qui ne veut pas dire pour autant que le contenu reste chiche car il faut compter sur près de 300 niveaux ainsi qu’un mode Course supplémentaire. Ceux qui n’ont pas peur d’arracher leurs cheveux sur des niveaux un peu corsés pourront se lancer sans sourciller.

Lire notre test de Super Meat Boy


Super Meat Boy

Sonic Mania
Comme souvent ces dernières années, Sega a une fois de plus fourvoyé sa mascotte dans une aventure indigne de son rang avec le récent Sonic Forces. Heureusement, les amateurs du célèbre hérisson bleu ont tout de même pu se mettre sous la dent un jeu autrement plus intéressant cette année avec Sonic Mania. Ce dernier prouve que même en 2017, il n’y a pas forcément besoin d’adapter aux goûts du jour les meilleures recettes pour qu’elles fonctionnent encore parfaitement. Et pour cause, Sonic Mania est une ode aux opus 2D de la série.

Lire notre test de Sonic Mania

Sonic Mania



Splatoon 2

Bien qu’affublé d’un « 2 » dans son titre, ce Splatoon version Switch est surtout une adaptation de celui sorti sur la Nintendo Wii U. Il ne s’agit donc pas d’une suite à proprement parler, mais plutôt d’une version enrichie du premier, dans la même veine qu’un Mario Kart 8 Deluxe. Si le peu de nouveautés pourra en décevoir certains, Splatoon 2 n’en reste pas moins un excellent jeu, qui s’avère incontournable pour les amateurs de TPS multijoueur qui possèdent une Switch.

Lire notre test de Splatoon 2

Splatoon 2 Switch



Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle
Si le jeu a pu laisser dubitatif lors de son annonce, il a vite mis tout le monde d’accord lorsqu’il est sorti. Pourtant, tout paraît improbable ici, de l’association de Mario avec les Lapins Crétins au style de jeu choisi : le tactical-RPG. Pourtant, Ubisoft signe ici un coup de maître, en parvenant à mêler une vraie dose de tactique dans un univers absurde et décalé. Les deux univers se combinent avec un certain génie, la progression est agréable, constante et la durée de vie conséquente. Bref, ce jeu représente au final une vraie bonne surprise, ainsi que l’un des meilleurs titres de la Switch.

Lire notre test de Mario + The Lapins Crétins Kingdom Battle

Mario + Les Lapins Crétins Kingdom Battle



Sine Mora EX
Si le shoot’em up est un genre que l’on qualifie aujourd’hui volontiers de niche, il reste encore capable de nous proposer de véritables petites perles vidéoludique, à l’image de Sine Mora EX. Déjà, le jeu s’avère très (très) réussi sur le plan graphique. La direction artistique est exquise et sans faute note. Le tout est parfaitement animé, même lorsque l’écran croule sous les ennemis et leur projectile. La version EX apporte plusieurs modes, dont la possibilité de jouer à deux, de se défier et des classements en ligne. Bref, si vous aimez le genre, nous vous le recommandons chaudement.

Sine Mora EX



Dragon Ball Xenoverse 2

En attendant Dragon Ball FighterZ, les amateurs de l’univers créé par Akira Toriyama pourront toujours passer le temps avec Xenoverse 2. Le titre reprend les bases du premier opus, en mêlant jeu de combat et MMO puisqu’il est possible de croiser d’autres joueurs dans les vastes zones que comptent le jeu. Car dans DBX 2, on ne fait pas que se cogner. Il y a des quêtes à mener, les personnages (customisables) gagnent des niveaux, etc. Côté technique, le jeu tient également la route et n’a pas trop à rougir de la comparaison avec les versions sorties sur les autres plateformes.

Dragon Ball Xenoverse 2



Golf Story

Ce jeu lorgne très clairement du côté de Mario Golf puisqu’il propose exactement le même principe, à savoir mêler la simulation de golf et le jeu de rôle. Sans jamais pousser le bouchon trop loin sur ces deux composantes. En clair, ce n’est pas une véritable simulation de golf pointue, pas plus qu’un jeu de rôle profond et complexe. Mais ce n’est pas pour autant que Golf Story n’est pas bon. Sous ses airs mignons et ses graphismes assez enfantins, il s’avère très efficace et vous tiendra longtemps collé à votre Switch. D’autant que l’ensemble n’est pas dépourvu d’humour.

Golf Story



SteamWorld Dig 2

Les éditeurs indépendants nous gratifient assez régulièrement de jeux novateurs et décalés. SteamWorld Dig, et sa suite qui nous intéresse ici, illustrent parfaitement la chose avec leur univers original, à mi-chemin entre le western et le steampunk. Même s’il n’est pas au-dessus de tout reproche, SteamWorld Dig 2 a les qualités pour vous faire passer un très bon moment grâce à son excellente direction artistique, et surtout son aventure, qui propose à la fois de l’exploration, de la plateforme, des combats, le tout mâtiné d’un peu de RPG.

SteamWorld Dig 2



The Binding of Isaac : Afterbirth+

D’abord sorti en 2011 sur PC, The Binding of Isaac a depuis connu des déclinaisons sur presque toutes les plateformes du marché. La Switch accueille pour la part le version Afterbirth+, soit la plus complète à date. Pour ceux qui ne connaissent pas, The Binding of Isaac est un… rogue twin shooter. Le joueur contrôle un enfant perdu dans un donjon particulièrement sordide, au design scato-gore. Pas à mettre en toutes les mains, donc. Mais ne vous y trompez pas, au-delà de son univers complètement barré, ce jeu est une merveille du genre. Il s’adresse tout de même aux amateurs de challenges corsés, car ici, toute mort est permanente. Mais la richesse incroyable du titre et la précision de son gameplay font qu’on y revient toujours. Attention toutefois, si cette version Switch paraît très à son aise en mode portable, ses gros pixels « piquent » particulièrement les yeux en mode salon.

The Binding of Isaac : Afterbirth+



Puyo Puyo Tetris

Quand deux des meilleurs jeux de réflexion des années 90 fusionnent, on peut craindre le pire. Pourtant, ce Puyo Puyo Tetris s’avère étonnamment bon. Il reprend des éléments de ses deux aînés et parvient à les fondre dans un tout cohérent et plaisant à pratiquer. On apprécie également sa grande richesse, sa facilité de prise en main et ses modes multijoueurs conviviaux.

Lire notre test de Puyo Puyo Tetris



ARMS

Ce titre est un véritable OVNI au pays des jeux de combat. On peut même y voir un point descendant déjanté du célèbre Punch Out. Car ici aussi, la caméra vient se placer derrière votre personnage. ARMS laisse dubitatif dans un premier temps, car sa jouabilité ne ressemble guère à celle des autres jeux du genre. Il faut donc un certain temps d’adaptation avant de commencer à maîtriser les commandes. Mais au fil du temps, on se prend à beaucoup apprécier cette jouabilité. On aurait toutefois aimé une plus grande variété de coups. À plusieurs, ARMS est vraiment très agréable, et plus technique qu’il n’y paraît de prime abord.



Shovel Knight + Shovel Knight: Specter of Torment

Encore un jeu qui fait la part belle aux gros pixels sur la Switch. Et si Shovel Knight n’était pas vraiment une exclusivité pour la console de Nintendo, il a tout de même réservé une jolie surprise aux premiers acheteurs de la console. En effet, l’extension Specter of Torment est sortie en même temps que la Switch, et surtout en avant-première sur cette dernière. Pour en revenir au jeu en lui-même, sachez qu’il s’agit d’un titre d’action-plateforme très réussi.



Les jeux Neo Geo

Lorsque la Switch est sortie, une grosse partie de son catalogue était composé de jeux rétro. Mais, contre toute attente, il ne s’agissait pas de titres provenant de l’une des anciennes machines de Nintendo, mais plutôt de jeux Neo Geo. Une console qui fut la Rolls Royce du genre au début des années 90. Évidemment, pour les apprécier, il faut aimer le rétro. Mais l’un des avantages de la Neo Geo, c’est que sa puissance graphique était telle à l’époque que ses jeux ne paraissent pas du tout hideux aujourd’hui. Ainsi, les Metal Slug, King of Fighters, Samurai Showdown et autres Fatal Fury n’ont pas perdu de leur superbe. D’autant que le gameplay de la plupart d’entre eux reste au goût du jour.



Ultra Street Fighter 2

Ce jeu est de ceux qui divisent les foules. Certains y verront une énième tentative de l’éditeur Capcom pour nous resservir l’une de ses vaches à lait favorites. Il faut bien avouer que ce titre n’apporte pas grand-chose de nouveau par rapport au premier Ultra Street Fighter. Néanmoins, si vous n’avez acheté aucune des rééditions récentes du mythique jeu, vous pouvez sans problème vous laisser tenter par celle-ci. Elle propose essentiellement des graphismes remis au goût du jour, ainsi qu’un art book (virtuel) de toute beauté. La jouabilité n’a pas pris une ride et se révèle toujours aussi efficace. Notez qu’il est possible de jouer avec les graphismes et bruitages d’époques, et qu’un nouveau mode – néanmoins très dispensable – permet de faire appel aux Joy-Con. Mais les vrais puristes préféreront jouer avec la manette Pro, nettement plus efficace pour les sortir les boules de feu et autres dragon punch.



Skylanders Imaginators

Sitôt sortie que la Switch avait déjà le droit à son Skylanders. Déjà disponible sur les plateformes concurrentes plusieurs semaines auparavant, ce jeu est passé relativement inaperçu sur la dernière-née de Nintendo. Mais ce n’est sans doute pas pour autant qu’il a perdu de son pouvoir d’attrait. D’autant qu’il est ici quasiment identique à ce que proposent les autres versions. Soit un très bon opus dans la série Skylanders. Ce qui n’est déjà pas si mal.

Sofian Nouira

Sofian Nouira

Rédacteur en chef


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.