LaboFnac

Nokia : Withings officiellement racheté par son co-fondateur

Deux ans après avoir été vendu à Nokia, Withings revient entre les mains de son co-fondateur Eric Carreel. Un échec majeur pour le finlandais tandis que l'ex-pépite française tentera de revenir au premier plan en relançant sa marque.

C’était attendu, c’est désormais officiel. Après quelques semaines de négociations, Nokia a finalement décidé de revendre Withings à son co-fondateur Eric Carreel. Le finlandais s’était offert la pépite française en 2016 pour 170 millions avec l’espoir de devenir un acteur majeur du secteur de la santé connectée. Des changements à la tête de Nokia, dont le départ de Ramzi Haidamus, avaient rapidement éteint les ambitions d’une société qui s’était tournée vers d’autres projets.

Withings Nokia

© Nokia Health

Rebaptisé Nokia Health, Withings n’a jamais trouvé sa place au sein du groupe finlandais, symbole des difficultés d’intégrer une start-up pourtant prometteuse. Avant son rachat, la société était qualifiée de fleuron tricolore de la santé connectée et de pépite française. Sa valeur s’est rapidement effondrée, Nokia ayant reconnu avoir surestimé le prix d’acquisition de 141 millions, mais Wihtings suscitait toujours l’intérêt. Des géants comme Google (via Nest) et Samsung se sont ainsi renseignés et le gouvernement français avait décidé de suivre le dossier de près. Ce dernier ne voyait pas d’un bon œil la possibilité de voir la start-up tomber entre les mains d’une entreprise étrangère. Finalement, Withings est de retour entre celles de son propriétaire d’origine pour un montant qui n’a pas été communiqué. Néanmoins, celui-ci n’excéderait pas les 30 millions d’euros, soit la valeur estimée de la société.

Withings veut se relancer

Eric Carreel prévoit maintenant de relancer la marque Withings d’ici la fin de l’année, avec des produits tournés vers la santé. D’ici là, la firme devrait continuer à vendre des produits sous la marque Nokia Health. Dans un communiqué, il se dit « fier » d’annoncer le rachat total des activités de santé connectée de Nokia et souhaite « donner à chacun le pouvoir de prendre soin de sa santé autrement ». Pour réussir cette « mission », le co-fondateur de la start-up entend reprendre les équipes de Withings qui compte environ 200 salariés. Néanmoins, la tâche sera difficile après deux années passées dans l’ombre de Nokia.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.