LaboFnac

Nvidia Shield TV et Shield TV Pro 2019 : deux formats et de l’upscaling 4K

Nvidia présente la nouvelle mouture de son boîtier sous Android TV. La Shield TV est désormais pensée dans un nouveau format et accompagnée d'une version Pro.

C’est en 2015 que Nvidia lançait sa première box sous Android TV, la Nvidia Shield. L’appareil a été renouvelé en 2017 et voit aujourd’hui débarquer sa nouvelle mouture, déclinée en deux boîtiers : la Nvidia Shield TV, donc, et la Shield TV Pro. Toutes deux partagent une large partie de leur fiche technique.

La Nvidia Shield TV (2019)

La nouvelle Shield TV. © Nvidia

C’est du côté de la puce animant l’appareil qu’il faut chercher la principale nouveauté des Shield TV 2019. Les deux boîtiers sont en effet pourvus d’une puce Tegra X1+ que Nvidia promet 25 % plus performante que le Tegra X1 des précédentes box. La puce, gravée en 16 nm, inclut un GPU à 256 cœurs et est associée à 2 Go de mémoire vive sur la Shield TV. Un montant qui passe à 3 Go sur la Shield TV Pro, qui bénéficie donc d’autant de RAM que la Shield TV de 2017. Les deux produits sont par ailleurs équipés d’un port HDMI-CEC, d’une prise Gigabit Ethernet, du WiFi ac et du Bluetooth 5.0 LE. Sur la Shield TV, comptez sur 8 Go de stockage, tandis que la Shield TV Pro a droit à 16 Go, toujours extensibles par le biais d’une carte microSD. Cette mouture gagne d’ailleurs deux ports USB supplémentaires. Quant à la télécommande associée aux boîtiers, elle affiche un format triangulaire renouvelé, avec des accès directs à la commande vocale, des boutons avance/retour rapides et un accès direct à Netflix. Ses boutons sont rétroéclairés et elle est alimentée par des piles amovibles. On note tout de même que la Shield TV Pro conserve le design de son aînée, tandis que la Shield TV adopte un format cylindrique particulièrement compact.

La Nvidia Shield TV Pro (2019)

La Nvidia Shield TV Pro reprend très exactement le design de la Shield TV de 2017. © Nvidia

De l’upscaling 4K en temps réel

La mise à jour technique des nouvelles Shield TV tient à un chipset qui supporte des fonctionnalités logiquement améliorées. À la compatibilité des box avec le son Dolby Atmos s’ajoute celle avec Dolby Vision, le standard HDR proposé sur certains contenus Netflix, Prime Video et, à sa sortie l’an prochain, Disney+. Le support du HDR10 reste assuré. On retient par ailleurs un système d’ IA upscaling 4K (depuis la HD 720p ou la Full HD 1080p) s’appuyant sur du deep learning pour « prédire » ce à quoi ressemblerait l’image en 4K et fournir une mise à l’échelle en temps réel selon plusieurs niveaux de finesse (bas, moyen et élevé). Celle-ci, apportée par la puce Tegra X1+, ne fonctionne qu’avec des contenus à 30 fps, ce qui exclut les jeux vidéo. Les Shield TV sont néanmoins compatibles avec GeForce Now, et conservent la manette déjà commercialisée. Côté logiciel, les Shield TV conservent Android TV, et proposent une interface davantage personnalisable. La commande vocale via Google Assistant – ou via Alexa – est de la partie, et les Routines sont prises en charge.

Nvidia upscaling 4K

© Nvidia

Les Shield TV seront disponibles dès cette semaine au prix de 159 euros pour la plus petite des deux, et de 219 euros pour le modèle Pro. Rappelons que l’unique Shield TV 2017 coûtait quant à elle 199 euros.

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.