LaboFnac

Si vous n’y arrivez pas sur Tinder, n’essayez pas Deserve Her

Dans la catégorie "un communiqué étonnant tombe dans la boîte mail de la rédaction", l'application Deserve Her surprend par son désir de complexifier et faire entrer la compétition dans les sphères de l'amour sur Internet.

La rencontre virtuelle, à l’heure des applications mobile, se résume facilement à deux acteurs majeurs : Tinder d’abord, et Happn ensuite. Mais régulièrement, de nouvelles applications viennent s’essayer au rôle d’agences matrimoniales. C’était il y a encore peu le cas de Once, une app qui propose d’établir des profils de compatibilité et de ne proposer qu’une personne à qui parler toutes les 24 heures. Aujourd’hui, le monde de l’amour sur Internet accueille Deserve Her, une application qui veut que les prétendants s’affrontent.

deserve her

Deserve Her se décompose en trois « round ». Le premier se consacre à la photo, et la « princesse » ouvre une salle pour trois prétendants. Une fois les candidats inscrits, le round démarre et la très convoitée princesse effectue un choix sur la base des trois profils pour n’en garder que deux. Le deuxième round est le « round audio » et Deserve Her se targue d’être la première application à « intégrer la voix dans le processus de séduction ». Les deux prétendants sont alors floutés, et « disposent de 15 secondes chacun pour se démarquer par une punchline », sur une thématique définie par la princesse. Enfin, une fois ces premiers tours achevés, il ne reste plus que la princesse et son soupirant préféré : « ils ont alors un temps limité pour échanger et peut-être déclencher un béguin, une rencontre ».

Surenchère de la séduction

Voilà un concept bien étonnant donc, où l’on multiplie les étapes de sélection. Une pratique qui dénote avec l’habituel swipe à gauche ou swipe à droite, et la volonté d’écourter au maximum les étapes. D’après le communiqué de presse, Deserve Her trouve son leitmotiv dans l’état actuel de l’amour en ligne : sur-représentation des hommes et sur-sollicitation des femmes. Pas sûr néanmoins que les célibataires aient envie d’encore un peu plus de compétition pour plaire.

Si l’application vous intéresse, vous pouvez la télécharger gratuitement sur l’App Store (iOS) et le Google Play Store (Android).

 

Romain Challand

Romain Challand

Journaliste


    Contenus associés

    Partager cet article :

    Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.