LaboFnac

Olympus OM-D E-M1X : un hybride pensé pour les professionnels

Olympus présente aujourd’hui son nouveau boîtier hybride destiné aux professionnels : voici l’OM-D E-M1X.

En 2018, Olympus a fêté son centenaire, et s’est fait, contre toute attente, plutôt discret à l’IFA en étant le seul “grand” constructeur à ne pas présenter de nouveautés malgré un superbe stand. Il fallait bien que la marque se rattrape, et puisqu’elle ne peut pas compter sur la Photokina 2019, elle a organisé un évènement spécial en cette fin janvier. Et y a amené un appareil dont elle faisait le teasing ces dernières semaines : l’Olympus OM-D E-M1X.

olympus OM-D E-M1X

© Olympus

Une conception entièrement tropicalisée

Cet appareil a été “conçu pour répondre aux besoins des utilisateurs professionnels”, indique la marque, et se classe dans la catégorie des hybrides imposants, ceux qui ont la peau dure, et qui assurent une prise en main sereine. Il affiche donc des dimensions de 144,4 mm x 146,8 mm x 75,4 mm, pour un poids d’environ 849 grammes. Pour information, un Nikon Z6 fait 134 × 100,5 × 67,5 mm et 675 grammes environ, et le boîtier d’Olympus est nettement plus imposant. Sa poignée semble large et bien creusée, tandis que la marque vante la présence d’une poignée verticale intégrée pour des commandes ergonomiques à l’horizontale comme à la verticale. Ce grip additionnel propose d’ailleurs un joystick intégré aussi bien verticalement qu’horizontalement, tandis qu’il peut accueillir deux batteries (BLH-1), portant l’autonomie totale théorique à 2580 images.

olympus OM-D E-M1X

© Olympus

Puisqu’il est pensé pour les professionnels, l’OMD E-M1X se doit d’être robuste. Il est évidemment résistant à la poussière et aux projections d’eau, mais également au froid jusqu’à -10 degrés. Son déclencheur peut encaisser 400 000 déclenchements, et une plaque en cuivre a été intégrée à l’arrière de l’appareil, permettant de dissiper la chaleur. Le capteur est doté d’un système de nettoyage par ultrasons qui vibre 30 000 fois par seconde, améliorant visiblement la capacité de nettoyage.

olympus OM-D E-M1X

© Olympus

Olympus propose également un viseur électronique dont la conception optique a été repensée pour offrir un grossissement de 0,83x et une définition de 2,36 millions de points, ainsi qu’une couverture de 100 % du champ. Quant à l’écran de 3 pouces (7,6 cm), il est tactile, affiche une définition d’environ 1,04 million de points et est installé sur rotule afin de pouvoir le déporter sur le côté du boîtier, voire le tourner vers l’avant dans le cadre d’une utilisation de type “vlog”. Deux slots SD UHS-II sont présents.

Un boîtier qui doit être réactif

Le E-M1X s’appuie sur un capteur micro 4/3 Live MOS de 20,4 mégapixels, dont la sensibilité a été améliorée, et qui est associé à deux processeurs d’images TruePic VIII. Cela lui permet d’offrir une réactivité maximale (puisqu’il est pensé pour le sport) avec une rafale à 60 images par seconde en AF-S et 18 images par seconde avec suivi autofocus. De plus, un nouveau système de stabilisation du capteur permet un gain de 7,5 stops (avec les optiques Zuiko IS Pro), ce qui constitue un record en la matière.

olympus OM-D E-M1X

© Olympus

Olympus évoque des améliorations du système AF hérité en partie de l’OM-D E-M1 Mark II et ses 121 collimateurs en croix à détection de phase. De nouvelles fonctions telles que la détection automatique de sujet, ou la mise au point en basse lumière jusqu’à -6 EV sont disponibles. L’appareil offre également un mode haute définition qui permet de capturer des clichés de 80 mégapixels au format RAW sur trépied, et le même mode dans sa version 50 mégapixels doit permettre ces clichés à main levée. Un mode Live ND permet de générer artificiellement un filtre à densité neutre (sur 5 niveaux), dont les effets peuvent être observés en direct depuis le viseur ou l’écran de l’appareil.

Enfin, en matière de vidéo, l’E-M1X est capable de filmer en 4K et C4K (Cinema 4K = 4 096 x 2 160 pixels), mais il faudra faire sans captation à 60 images par seconde. Comme les autres fabricants, Olympus propose son propre mode OM-Log400, qui plaira aux amateurs de longs traitements en post production. Notez qu’un enregistrement Full HD à 120 ips est également de la partie.

Prix et disponibilité

L’OM-D E-M1X sera disponible dès la fin février seulement en boîtier nu au prix conseillé de 2999 euros. Des kits devraient être annoncés par la suite.

Romain Challand

Romain Challand

Journaliste


    Contenus associés

    Partager cet article :

    Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.