LaboFnac

Le OnePlus 5T s’offre lui aussi un écran 18:9 et un système de reconnaissance faciale

OnePlus dévoile aujourd'hui son dernier smartphone, le OnePlus 5T. Un appareil aux caractéristiques dans l'air du temps, puisqu'il arbore un écran 18:9 qui se décline désormais de l'entrée au haut de gamme, mais aussi un système de reconnaissance faciale.

Comme prévu, OnePlus a choisi ce 16 novembre pour dévoiler la déclinaison de son OnePlus 5 – actuellement en rupture de stock -, à savoir le OnePlus 5T. Un smartphone qui ne peut se permettre d’améliorer son prédécesseur, dans la mesure où le OnePlus 5 était déjà équipé de la plateforme la plus haut de gamme du moment chez Qualcomm, le Snapdragon 835. Il mise donc sur un autre cheval.

OnePlus 5T

Sans grande surprise, c’est donc pour un écran Optic AMOLED de 6 pouces que la marque chinoise a opté, passant pour cette nouvelle mouture au ratio 18:9 désormais incontournable chez la majorité des constructeurs. Il arbore une définition Full HD+ (1080 x 2160 pixels) et impose le placement du capteur d’empreintes au dos de l’appareil, tandis qu’il était situé sous l’écran du OnePlus 5. Et pour mieux rivaliser avec le système d’Apple, l’appareil mise sur un système de reconnaissance faciale utilisant « plus de 100 points d’identification des traits du visage pour déverrouiller le OnePlus 5T ». Au moins les plus sceptiques pourront-ils choisir leur mode de sécurisation.

OnePlus 5T

Pour le reste, le smartphone s’offre un SoC Snapdragon 835, 6 ou 8 Go de RAM selon la mouture choisie, 128 Go de stockage (toujours sans port microSD), et une batterie d’une capacité maintenue à 3300 mAh, associée au système de charge rapide Dash Charge. Le smartphone conserve un double appareil photo de 16 mégapixels (Sony IMX 398) et un autre de 20 mégapixels (IMX 376K). Les deux affichent une focale de 27,22 mm : ce n’est donc plus la différence de focale entre les deux appareils photo qui permet d’obtenir l’effet de flou du mode Portrait toujours embarqué dans le téléphone. À la place, OnePlus insiste sur la qualité de ses clichés en basse luminosité, un point généralement critique chez les mobiles.

Terminons par l’aspect logiciel du smartphone, doté de la dernière mouture d’OxygenOS, elle-même basée sur Android 7.1.1 Nougat, et non Oreo, le tout intégré à un boîtier métallique de 156,1 x 75 x 7,3 mm à peine plus grand que celui du OnePlus 5. Son prix, lui, reste identique, puisque le smartphone sera commercialisé à partir du 21 novembre à partir de 499 euros.

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.