LaboFnac

Oppo : un smartphone avec un écran au dos pour abandonner l’appareil photo frontal ?

Oppo a fait breveter un smartphone borderless avec un second écran à l'arrière dédié aux selfies. Il permet de se passer du capteur photo en façade.

Oppo fait beaucoup parler de lui ces derniers temps. Le fabricant chinois a marqué les esprits cette année avec le Find X, un smartphone futuriste avec un vrai écran borderless qui doit lui permettre de s’implanter en Europe et de concurrencer les ténors du marché. Comme Samsung ou Huawei, Oppo pense aussi à la suite et se penche sur les smartphones pliables, mais pas seulement.

Oppo Smartphone

© Let’s Go Digital

Le site Let’s Go Digital rapporte que la marque chinoise a déposé un brevet auprès de l’OMPI (Organisation Mondiale pour la Propriété Intellectuelle) pour un smartphone à double écran. Les documents montrent un appareil borderless comme le Find X avec un double capteur et un second écran à l’arrière. Ce dernier est là pour faire des selfies, explique Let’s Go Digital, et permet au smartphone de se passer de la caméra frontale.

Cet écran tactile LCD, OLED ou flexible est avant tout dédié aux fonctions photos. Il doit notamment permettre de réaliser des selfies avec le capteur principal, qui offre des clichés de meilleure qualité que la caméra frontale. Les utilisateurs peuvent également utiliser cet écran pour accéder aux différents modes (photo, vidéo, scène, nuit…) ainsi qu’à la fonction retardateur.

Oppo se passe du capteur frontal

Enfin, la bascule entre les deux écrans serait similaire à la façon dont un utilisateur peut passer du capteur principal à la caméra frontale via une simple icône. On note également que le deuxième capteur peut être placé à différents endroits, comme le montrent les images ci-dessous. On peut par exemple retrouver les deux modules caméras placés l’un à côté de l’autre, mais il est également possible de les positionner de chaque côté du second écran.

Oppo Smartphone

© Let’s Go Digital

Ce n’est pas la première fois que nous voyons un tel dispositif. En avril, Samsung a aussi déposé un brevet pour un smartphone double écran et Meizu a déjà franchi le pas avec le Pro 7. On se souvient également des YotaPhone, des appareils dotés de deux écrans, dont une dalle e-Ink. Rappelons également qu’Oppo avait déjà tenté de pallier la question de la caméra frontale en proposant, sur son N3 il y a quatre ans, un unique module photo rotatif.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.