LaboFnac

Orange contraint de rappeler un téléphone au DAS trop élevé

Orange a rappelé un téléphone à clapet, le Hapi 30, en raison d'un dépassement du DAS autorisé. Et le mobile pourrait ne pas être le seul concerné.

On ne plaisante pas avec le DAS. Le Débit d’Absorption Spécifique (DAS), dont le taux maximum autorisé est de 2 W/kg au niveau de la tête et du corps, ne doit en aucun cas être dépassé pour que la commercialisation d’un terminal mobile soit autorisée en Europe. Et si nous avons tendance à regarder de moins en moins cette donnée, l’ANFR (l’Agence nationale des fréquences) ne transige pas avec ce palier.

hapi 30

© Orange

Et justement, l’autorité française a épinglé un téléphone marque blanche vendu par Orange : le Hapi 30. Il s’agit d’un téléphone à clapet assez banal, et Orange a informé ses clients par courrier du rappel en cours sur ce modèle. « Nous vous signalons que ce mobile fabriqué par la société Mobiwire, présente une non-conformité réglementaire malgré un processus de contrôle préalable à sa mise en vente sur le marché français », explique le document. « Ce dépassement intervient lors d’un cas d’usage rarissime : l’envoi d’un MMS sous couverture réseau 2G, alors que le clapet du mobile est fermé et qu’il est plaqué contre le corps ». Orange propose donc le rapatriement des modèles concernés, et leur remplacement gratuit.

D’autres téléphones pourraient subir le même sort que le Hapi 30. En effet, l’ANFR a durci son action au sujet des émissions d’ondes. Le site 60 millions de consommateurs, cite Gilles Brégant, directeur général de l’ANFR « Nous avons enregistré des dépassements sur quelques autres téléphones ». Des sanctions sont même prévues par une nouvelle direction européenne pour les constructeurs ne respectant pas les normes.

Romain Challand

Romain Challand

Journaliste


    Contenus associés

    Partager cet article :

    Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.