LaboFnac

Orange se passera de l’équipementier Huawei pour son réseau 5G

Sous surveillance en France, Huawei ne pourra pas compter sur le soutien d'Orange. L'opérateur historique a annoncé qu'il n'utilisera pas les équipements du géant chinois pour sa 5G française. Une décision qui n'inquiète pas outre mesure Huawei, qui avait déjà été écarté du réseau 4G d'Orange.

Les difficultés continuent pour l’équipementier Huawei qui fait face à de nouveaux problèmes en Europe après les annonces d’Orange et de Deutsche Telekom. L’opérateur français a annoncé qu’il ne ferait pas appel au groupe chinois pour bâtir son réseau 5G dans l’Hexagone, rapporte l’agence Reuters. « Nous n’avons pas prévu de faire appel à Huawei dans la 5G. Nous travaillons avec nos partenaires traditionnels que sont Ericsson et Nokia », a déclaré Stéphane Richard, PDG d’Orange, à des journalistes en marge du Show Hello organisé par l’opérateur pour mettre en avant ses innovations.

Huawei réseaux

© Huawei

Il ajoute : « Je pense que la question de la sécurité dans l’infrastructure digitale est une question clé et tout à fait légitime […] Je comprends tout à fait que les autorités de tous nos pays et les autorités françaises aussi s’en préoccupent beaucoup. Nous aussi ». L’opérateur allemand Deutsche Telekom a de son côté annoncé un réexamen de sa stratégie en matière de fournisseurs. Le plus grand groupe de télécoms en Europe explique prendre « très au sérieux le débat mondial sur la sécurité des équipements de réseau des fournisseurs chinois ». Cette annonce fait suite à la décision de certains alliés des États-Unis, Australie en tête, d’exclure Huawei de la construction de leurs réseaux mobiles de cinquième génération (5G) pour des raisons de sécurité nationale. Début décembre, l’opérateur britannique BT a indiqué qu’il allait retirer les équipements de Huawei du cœur de ses réseaux 3G et 4G, ajoutant qu’il n’allait pas non plus les utiliser sur les parties centrales de son réseau 5G. Dans le reste de l’Europe, le géant chinois est sous haute de surveillance, notamment en France. Le gouvernement ne souhaiterait pas voir les opérateurs télécoms français « adopter massivement » les équipements de Huawei.

Orange évitait déjà les équipements Huawei

La décision d’Orange va donc dans ce sens, mais le groupe chinois précise qu’il n’était déjà pas fournisseur du réseau 4G existant d’Orange dans l’Hexagone. Si Huawei ne figure pas dans les offres 5G de l’opérateur en France, il fournit les réseaux d’Orange hors de France et espère participer à la 5G hors de France, rapporte Reuters. Le numéro deux du marché du smartphone à une nouvelle fois rappelé que ces inquiétudes sont infondées et tente d’apaiser les tensions en Europe. Bousculé sur le marché nord-américain – la directrice financière de Huawei a été arrêtée début décembre au Canada avant d’être libérée sous caution – le géant chinois veut s’imposer sur le marché européen.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.