LaboFnac

Orange poursuit ses tests 5G et met le cap sur l’Île-de-France

Orange va étendre ses expérimentations 5G à Paris et en Île-de-France.  L'opérateur a reçu le feu vert de l'ARCEP et va déployer sa couverture dans le quartier Opéra, à Châtillon et Linas-Montlhéry.

La 4G n’est pas encore entièrement déployée sur le territoire que les opérateurs travaillent déjà sur la 5G. Orange vient d’annoncer l’extension de ses expérimentations à Paris et en Île-de-France. L’opérateur a reçu l’accord de l’ARCEP sur l’attribution de fréquences dans la bande 3400-3800 MHz et va débuter ses tests dans le quartier Opéra à Paris, Châtillon et au circuit de Linas-Monthléry.

Orange

© Orange

« À Paris à l’horizon 2019, Orange va mettre en place une plate-forme conçue pour des démonstrations dans le quartier de l’Opéra où se situe son mégastore Orange Opéra. Un environnement de démonstrations, au plus proche de la réalité, démontrera ainsi les usages de la 5G en situation de mobilité », explique dans un communiqué l’opérateur historique.

Le site Orange Gardens à Châtillon est lui aussi concerné par ses expérimentations 5G. L’opérateur proposera « dès cet automne » à ses partenaires de tests des produits et des services dans un laboratoire 5G. Ce dernier mettra en avant les avantages du réseau de cinquième génération par rapport à la 4G comme une connectivité dotée d’une très faible latence et des débits encore plus élevés. « Ces tests couvriront en particulier les services 5G à destination du grand public tels que la réalité virtuelle et augmentée, les communications en environnement immersif ou la vidéo 4K/8K », prévient la firme.

En route vers la 5G pour l’automobile

Enfin, Orange veut développer son réseau 5G pour se rapprocher de l’industrie automobile. Au circuit de Linas-Monthléry, l’opérateur veut « franchir un nouveau cap en associant les dernières innovations télécoms pour les véhicules avec un site adapté aux tests des véhicules les plus innovants ». Les voitures autonomes et connectées sont notamment la cible d’Orange.

Avant l’annonce de ces trois projets en Île-de-France, Orange était déjà présent à Lille, Douai et Marseille pour travailler sur la cinquième génération du standard de télécommunication. Après le coup d’envoi pour la 5G donné en début d’année, les opérateurs français se sont positionnés. En début de mois, Bouygues Telecom a lancé son programme pilote à Bordeaux.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.