LaboFnac

Un ordinateur infecté par 6 virus sera vendu plus d’un million de dollars aux enchères

Une vente aux enchères un peu spéciale est en cours, et permet d’acquérir un ordinateur portable contre plus d’un million de dollars. Sa particularité : être infecté par 6 virus informatiques redoutés, dont le fameux WannaCry.

Envie de changer d’ordinateur ? Contre la modique somme de 1,2 million de dollars à l’heure où nous écrivons ces lignes, vous pourriez devenir l’heureux propriétaire d’un PC qui en a dans le ventre. Et pour cause, il est infecté par 6 des virus informatiques (vers, malwares, ransomwares…) les plus redoutés : WannaCry, BlackEnergy, ILOVEYOU, MyDoom, SoBig et DarkTequila.

Mais n’allez pas croire que cet ordinateur malade ne doit son triste sort qu’au hasard. Il s’agit en fait d’un projet artistique mené par Guo O Dong, un artiste chinois, en collaboration avec Deep Instinct, une société spécialisée en cybersécurité et basée à New York. Ils ont ainsi implanté ces virus au sein d’un netbook de marque Samsung afin d’explorer “la perception de la menace des logiciels malveillants”. Quant au petit nom de ce projet, il s’agit de “La Persistance du Chaos”.

persistence of chaos

© The Persistence of Chaos

Face à la menace que pourrait représenter cet ordinateur, Deep Instinct a pour mission de désactiver tous ses ports dès la fin de la vente aux enchères. L’entreprise a au préalable pris soin de débarrasser le laptop de toute connexion à Internet, afin que ces logiciels malveillants ne puissent s’échapper de leur dernière demeure.

Un bestiaire 2.0

Si beaucoup se souviennent de WannaCry de par son histoire récente – il s’agit d’un ransomware chiffrant les données d’un ordinateur et réclamant un échange monétaire en cryptomonnaie -, les autres ne font pas moins frémir. ILOVEYOU a par exemple la cruauté de jouer avec nos sentiments, se présentant comme un ver informatique que l’on reçoit par mail sous la forme d’une lettre d’amour. DarkTequila est un malware qui s’est de son côté attaqué à l’Amérique Latine, et Black Energy est un puissant logiciel à l’origine du blackout des réseaux électriques en Ukraine survenu en décembre 2015.

“Nous en sommes venus à comprendre ce projet comme une sorte de bestiaire, un catalogue de menaces historiques”, a déclaré Guo à nos confrères de Vice. « C’est plus excitant de voir les bêtes dans un environnement vivant ». Il ne s’agit pas du premier projet de Guo, qui s’est fait connaître pour Hipster On a Leash, où il chevauchait un segway dans les rues de Brooklyn, tiré par un hipster en laisse. Un autre projet datant de 2015 prenait la forme d’un bot Twitter (China Headlines), chargé de modifier les titres de presse avec des références à la Chine.

Le projet peut être observé en direct sur le site dédié The Persistence of Chaos.

Romain Challand

Romain Challand

Journaliste


    Contenus associés

    Partager cet article :

    Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.