LaboFnac

Palm est de retour aux États-Unis avec un mini-smartphone d’appoint

Marque mythique, Palm est de retour et ce n'est pas avec un PDA. Désormais propriété du Chinois TCL, elle revient avec un petit smartphone d'appoint pour utilisateurs de "grands" smartphones.

Vous vous souvenez de Palm ? Ce fabricant a marqué l’univers de la téléphonie dans les années 2000 avec ses PDA, avant de disparaître des radars, un peu à l’image de BlackBerry ou Nokia. Outre le fait d’avoir été des géants, ces trois marques ont pour point commun d’essayer de revenir au premier plan en surfant sur la nostalgie et en profitant de la notoriété de leur nom. Longtemps associé à webOS, un système depuis racheté par LG, Palm revient aux États-Unis avec un smartphone sous Android plutôt étonnant. Ce modèle veut être un « compagnon » ou smartphone d’appoint de votre appareil principal et ses caractéristiques ne laissent guère de place au doute.

Palm Phone

© Verizon

De la taille d’une carte de crédit, il ne pèse que 62,5 grammes et embarque un écran HD de 3,3 pouces. À l’intérieur du Palm Phone, le site 9to5Google note la présence d’une version modifiée d’Android 8.1 Oreo, d’un processeur Snapdragon 435 associé à 3 Go de RAM et de 32 Go de stockage. Malgré son format « de poche », il peut faire tourner n’importe quelle application et peut être utilisé pour trouver son chemin via Google Maps, faire un tour sur les réseaux sociaux ou écouter de la musique. Il peut également prendre des photos avec son capteur arrière de 12 mégapixels. Palm annonce une journée d’autonomie avec la présence d’une batterie de 800 mAh qui se recharge via USB-C.

Un smartphone… qui ne veut pas remplacer votre smartphone

Sur le papier, le smartphone n’a rien de vraiment surprenant hormis sa très petite taille. C’est plutôt son positionnement qui étonne puisqu’il est d’emblée destiné à être un appareil d’appoint. Les créateurs de l’appareil, Dennis Miloseski et Howard Nuk, anciens responsables du design de Samsung, ont expliqué à Variety qu’ils voulaient créer une nouvelle catégorie d’appareils mobiles pour les activités en extérieur (il a une certification IP68), comme l’entraînement, un concert ou une escapade le week-end. En ce sens, le nouveau Palm est conçu pour un accès rapide et facile à des fonctions basiques telles que l’écoute de musique ou l’envoi de SMS, mais comprend une fonction clé, appelée mode Life, qui désactive toutes les notifications des applications.

Palm Phone

© Verizon

Il n’oublie pas d’être « intelligent » avec la présence d’un seul bouton physique qui permet de l’allumer et de l’éteindre, mais aussi de déclencher l’assistant Google. Au final, le Palm Phone cherche à récupérer les fonctions basiques des smartphones plus imposants, afin que ces derniers se consacrent à des tâches spécifiques (regarder des vidéos, jouer à des jeux, prendre des photos…). Il entend également profiter du discours sur le bien-être numérique de Google et de la « digital detox » pour convaincre. Derrière ce retour, on retrouve une start-up et surtout TCL. Le géant chinois veut s’imposer sur le marché du téléviseur, et s’invite aussi sur celui des smartphones avec Alcatel et BlackBerry. Exclusivement proposé chez l’opérateur américain Verizon, il faudra débourser néanmoins débourser 349 dollars pour mettre la main sur le nouveau Palm. Un montant élevé pour un simple téléphone d’appoint.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.