LaboFnac

Panasonic Lumix S5 : sous la barre des 2000 €, l’hybride plein format vise les vidéastes

Panasonic complète sa gamme de boîtiers hybrides à capteur plein format. Son nouvel appareil photo, le Lumix S5, est également un peu plus abordable que ses aînés, les S1.

Z5 chez Nikon, R5 chez Canon, et désormais Lumix S5 : Panasonic rejoint aujourd’hui le trio avec un nouvel appareil photo hybride à capteur plein format. Arguant que près de deux tiers de la demande en appareils de ce genre concerne des boîtiers à moins de 2500 euros, la marque en fait donc le plus abordable de sa série S, qui compte déjà des Lumix S1, S1H et S1R.

Panasonic Lumix S5

© Panasonic

Quatrième membre de la série S, le Lumix S5 se veut évidemment photographe, mais aussi largement vidéaste. L’appareil est pourvu d’un capteur CMOS de 24,2 mégapixels sans filtre passe-bas, soutenu par le processeur Venus Engine déjà aperçu au sein du Lumix S1, lequel permet ici d’atteindre 7 ips en rafale, ou 30 ips en capturant des clichés 6K. Il est d’ailleurs possible d’obtenir des clichés de 96 Mégapixels via un mode baptisé Haute Résolution, et qui combine 8 images en une seule (en RAW et JPG). Panasonic annonce par ailleurs un autofocus amélioré, notamment en matière de reconnaissance des scènes avec des algorithmes d’apprentissage, mais aussi de suivi des yeux et des visages, plus véloce, mais aussi un double ISO natif (100-51200 ISO ou 50-204800 ISO). Le boîtier est en outre stabilisé en interne jusqu’à 5 stops, et permet d’atteindre 6,5 stops en association avec une optique également stabilisée. Le tout est bien sûr mis à profit dans les clichés en basse lumière, qui profitent d’ailleurs de temps de pose jusqu’au 1/8000.

Panasonic Lumix S5

© Panasonic

Un boîtier tourné vers la vidéo

Comme la plupart de ses concurrents, le Lumix S5 vise plus encore les vidéastes que les photographes. L’appareil de Panasonic promet un enregistrement en 4K 60p (4:2:0 10 bits) ou 30p (4:2:2 10 bits), mais aussi un mode anamorphique 4K, du tournage en HDR, un assistant aperçu V-Log et diverses options d’ergonomie sur son écran. Il permet en outre de réaliser des clips en slow-motion à 180 ips en Full HD, l’option étant accessible depuis une molette sur le boîtier. Il permet également de tourner des vidéos en Time-lapse en 4K/60p ou 50p en interne et l’on note, pour les adeptes du partage de stories, la présence d’un mode vidéo verticale. Le tout est secondé, côté son, par une prise microphone et divers réglages accessibles.

Panasonic Lumix S5

© Panasonic

Ce qui nous amène tout droit à la connectivité du boîtier, compatible Bluetooth et WiFi. Il inclut en outre deux slots SD (un UHS-I et l’autre UHS-II), une nouvelle batterie pouvant être chargée en USB-C et un écran LCD de 3 pouces, orientable et tactile, de 1,84 Mpx. Si un petit compromis a été opéré au niveau du viseur OLED, moins défini que celui des S1 avec ses 2,36 millions de points, Panasonic a le mérite d’assurer la tropicalisation de son S5 et sa résistance au froid jusqu’à -10°C. Une bonne nouvelle puisque le boîtier reste contenu dans des dimensions de 132,6 x 97,1 x 81,9 mm, et n’excède pas les 714 g avec cartes SD et batterie. Il est donc plus léger qu’un GH5.

Prix et disponibilité

Le nouveau boîtier plein format de Panasonic sera disponible début octobre. Le S5 coûtera 1999 euros seul, ou 2299 en kit avec une optique 20-60 mm f/3,5-5,6. Diverses offres de lancement (ODR et optique Sigma 45 mm f/2,8) seront proposées à l’achat du boîtier associé à une optique Lumix S du 2 au 30 septembre.

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.