LaboFnac

Photokina 2018 – On a mis la main sur le prochain Lumix S1R, le plein-format de Panasonic

Dans les travées de la Photokina, nous avons eu l’occasion de croiser le futur appareil plein-format de Panasonic, le Lumix S1R, sous forme de mock-up. Une maquette qui permet toutefois de s’en faire une première idée.

À chaque salon technologique, la question est toujours la même : « qui a le plus capté l’attention ? » Et sans nul doute pour cette Photokina 2018, le duel se joue entre Fujifilm et ses deux appareils moyen format, et Panasonic et l’annonce de son hybride plein format en monture L. Une monture qui a en plus vu la formation d’une alliance entre Panasonic, Leica, et Sigma, et promet ainsi une large gamme d’optiques pour les années à venir.

s1r image

© Panasonic

Une monture pour tous

Juste avant que Panasonic ne présente ses nouveaux produits, une conférence de presse un peu particulière s’est tenue avec des représentants de Panasonic, Leica et Sigma. Il s’agissait pour eux de présenter la nouvelle alliance L-Mount, qui s’articule donc autour de la monture L de Leica. Elle induit que Panasonic va développer des boîtiers/optiques en monture L, que Leica va faire de même, et que Sigma va fournir des objectifs en monture L. Une manœuvre qui va profiter à tous en permettant théoriquement de développer un large parc optique dans les années à venir.

Pour Panasonic, c’est donc aussi l’occasion de préparer un premier appareil plein-format. D’après les représentants français de la marque, cela fait déjà 4 à 6 ans que Panasonic pense à un tel produit, et le full frame revient sur la table des discussions tous les ans ou presque. C’est maintenant acté.

Le Lumix S1R, plutôt concurrent des reflex

Ce que l’on peut dire du Lumix S1R – et du S1 puisqu’aucun signe extérieur ne les différencie -, c’est qu’il ne s’agit pas vraiment d’un produit concurrent des hybrides de Canon, Nikon et Sony. Chez Panasonic, on évoque des « produits esthètes » pour parler des EOS R, Z6/Z7, et de la gamme Alpha, et on vante un développement axé sur l’aspect pratique pour les produits Lumix.

lumix s1r

© Romain Challand / Labo Fnac

Effectivement, le Lumix S1R est un objet massif, plus proche des actuels reflex que des hybrides, plus semblable à un 5D qu’à un EOS R. Bien que l’on ne connaisse pas ses dimensions précises, sa prise en main est très sûre et confortable, et il est possible d’y placer tous ses doigts sans difficultés. Le viseur large saute également aux yeux, et bien que le produit ne soit pas fonctionnel, on imagine que Panasonic soignera particulièrement cet aspect, avec un afficheur OLED d’au moins 3,7 millions de points, espérons-le.

lumix s1r

© Romain Challand / Labo Fnac

On y retrouve des éléments communs à la plupart des reflex et hybrides pour professionnels, à savoir des roues crantées, ou un joystick de navigation pour la sélection du point AF. Bref, rien de franchement novateur, mais si jamais Pana réserve des surprises techniques sur son boîtier, elles ne seront de toute manière connues que bien plus tard. À priori, l’appareil pourra être vu de nouveau lors du Salon de la Photo qui se tiendra à Paris, et on espère alors que sa fiche technique se sera garnie. Actuellement, on sait seulement que le S1R a un capteur de 47 mégapixels, quand le S1 se contente de 24 mégapixels, que deux emplacements pour cartes SD et XQD sont prévus, ou encore qu’ils permettront de filmer en 4K à 60p/50p.

panasonic lumix s1r

© Labo Fnac

Évidemment, ce développement va de paire avec le lancement d’un service pro aux Etats-Unis, au Canada, et dans certains pays d’Europe, marquant la volonté de Lumix de s’adresser aux photographes professionnels avec ces futurs boîtiers.

panasonic lumix s1r

© Labo Fnac

Romain Challand

Romain Challand

Journaliste


    Contenus associés

    Partager cet article :

    Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.