LaboFnac

PlayStation 5 : la première mise à jour majeure apporte le stockage sur un dispositif externe

Lancée en novembre, la PlayStation 5 reçoit sa première mise à jour majeure. Sony apporte plusieurs nouveautés très attendues, comme la possibilité de stocker des jeux PS5 sur un dispositif externe. En revanche, l'activation du connecteur M.2 et le Variable Refresh Rate ne sont toujours pas d'actualité.

Victime de son succès et surtout de la pénurie de composants, la PlayStation 5 se fait toujours aussi rare sur les étals. Sony continue néanmoins de travailler sur sa dernière console et vient de lui apporter sa première mise à jour majeure. Depuis sa sortie en novembre 2020, le fabricant s’était contenté de quelques optimisations et corrections de bugs. PlayStation va plus loin en ce mois d’avril avec le déploiement de la version 21.01-03.00.00 qui apporte plusieurs améliorations notables.

PlayStation 5 & manette DualSense

© LaboFnac

La nouveauté la plus marquante est la possibilité de stocker des jeux sur un périphérique externe. Avec cette fonctionnalité, il devient possible de transférer les jeux PS5 (en plus des jeux PS4) vers un disque dur externe afin de libérer de l’espace de stockage sur les 825 Go de la console. Présentée comme le « moyen idéal » d’étendre le stockage de la PS5, la fonction ne permet toutefois que de stocker les jeux, et non d’y jouer. Sony précise en effet qu’il faudra à nouveau copier les données vers le SSD interne de la console pour jouer à des jeux PS5. Cette nouveauté intéressera surtout les joueurs disposant d’une connexion limitée qui peuvent copier les jeux depuis un disque dur externe plutôt que de les télécharger à nouveau.

Concernant la configuration requise, Sony évoque la possibilité d’utiliser un disque d’une capacité comprise entre 250 Go et 8 To, sans toutefois pouvoir garantir que tous les périphériques fonctionnent avec sa console. Cette annonce est l’occasion pour le fabricant d’évoquer l’extension de stockage SSD de la PS5. La console dispose d’un connecteur non exploitable et le géant japonais confirme qu’une mise à jour permettra « prochainement » à la console de le prendre en charge. La mise à jour d’avril renforce quant à elle le lien social (Share Play) entre les joueurs PS4 et PS5 en permettant à ces derniers de partager leur écran sur une console PS4.

Sony PlayStation 5

© Sony

Le Variable Refresh Rate (VRR) se fait lui aussi attendre

Sony apporte aussi des améliorations esthétiques avec une refonte du menu Game Base ou la possibilité de personnaliser sa bibliothèque de jeu. Il est désormais également possible de désactiver plus rapidement le chat en jeu ou d’ajuster le volume des joueurs. On retient également la possibilité de pré-télécharger des mises à jour des jeux et de nouvelles fonctionnalités pour l’application PlayStation App.

Cette première mise à jour majeure apporte quelques nouveautés bienvenues, sans toutefois répondre à toutes les attentes. Outre l’emplacement pour SSD M.2 qui reste désactivé, le logiciel système de la PS5 ne permet toujours pas de profiter du Variable Refresh Rate (VRR) qu’autorise pourtant son port HDMI 2.1.

PlayStation 5, Xbox Series X : Qu’est-ce que HDMI 2.1 et quels TV sont compatibles ?


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.