LaboFnac

Pokémon Go fait enfin le plein de nouveaux Pokémon sauvages

Pokémon Go bénéficiera d'une mise à jour cette semaine. Sur iOS comme Android, apparaîtront de nouveaux Pokémon, mais aussi de nouveaux items et quelques révisions du gameplay. Tour d'horizon des nouveautés.

Si Pokémon Go convenait initialement aux néophytes, il risque de devenir de plus en plus complexe à suivre pour ceux qui ne connaissent pas les éditions Or et Argent de Pokémon, sorti en 1999 sur Game Boy. C’est bien de l’univers de ces deux titres que seront tirées les prochaines améliorations apportées au jeu mobile de Niantic.

En fin d’année dernière, Niantic ajoutait près d’une centaine de Pokémon, uniquement trouvables dans des œufs qu’il fallait donc faire éclore en marchant. Cette fois, le développeur annonce l’ajout de 80 nouveaux Pokémon sauvages à son jeu, à l’image de Kaiminus, Héricendre ou de Germignon. Avis aux connaisseurs, ces derniers proviennent de la région de Johto, zone fictive du monde Pokémon. Mieux, des variantes genrées de Pokémon (mâles et femelles) seront également ajoutées au jeu. Le Pokédex, c’est-à-dire l’annuaire de Pokémon de chaque joueur, sera donc enrichi à au moins 320 personnages.

Du nouveau aux PokéStops

Pour conférer à Pokémon Go un peu plus d’attractivité, Niantic annonce d’autres nouveautés. Du côté des évolutions notamment, puisque certains Pokémon issus de la région de Kanto pourront évoluer en Pokémon que l’on ne trouve que dans celle de Johto, justement, à l’aide de nouveaux éléments à récupérer sur des PokéStops. Les joueurs pourront y trouver de nouveaux types de baies, en anglais Nanab Berries (elles ralentiront les mouvements des Pokémon) et Pinap Berries (qui doubleront le nombre de bonbons si le Pokémon est attrapé après son utilisation). En marge de tout cela, comptez sur un gameplay légèrement revu à la capture de Pokémon sauvages et de nouvelles possibilités d’améliorations des avatars.

Tout cela sera déployé dans le courant de cette semaine, après la fin de l’opération spéciale Saint Valentin, qui se termine ce 15 février. Cette mise à jour reste toutefois un amuse-bouche en attendant la véritable nouveauté attendue par les joueurs de la première heure : la possibilité de faire combattre leurs Pokémon entre eux. John Hanke, le CEO de Niantic, a toutefois assuré hier, dans une interview accordée à Vice, sa prochaine arrivée.

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.