LaboFnac

Échec du Pokémon GO Fest : après les excuses, les explications

Après l'échec de son Pokémon Go Fest organisé à Chicago, le week-end dernier, Niantic revient sur les causes des difficultés rencontrées par les joueurs. S'il incrimine les opérateurs locaux, il admet des difficultés techniques.

Le Pokémon Go Fest organisé le week-end dernier à Chicago ne s’est pas déroulé comme prévu. L’événement réunissant près de 20 000 de fans du jeu, qui ont d’ailleurs payé leur ticket d’entrée, était ponctué de challenges et couronné par l’apparition de Pokémon légendaires. Mais des problèmes techniques ont entaché l’expérience d’une partie des participants, contraignant Niantic à rembourser les billets d’entrée et à fournir une compensation en PokéPièces aux joueurs. Après les excuses, les explications.

pikachu pokemon go

Dès le début de semaine, l’éditeur de Pokémon Go a été pointé du doigt par ses partenaires, dont l’opérateur américain Verizon, qui a eu tôt fait de souligner qu’il n’était en rien responsable des soucis rencontrés par les joueurs. Ce qui n’empêche pas John Hanke, le CEO de Niantic, d’assurer qu’un « problème de longue durée a été causé par une saturation des réseaux mobiles chez certains opérateurs. Cela a empêché nombre de participants d’accéder à Pokémon Go ou à d’autres services Internet ». Il se décharge d’ailleurs, en indiquant avoir fourni des estimations de consommation de données aux opérateurs avant l’événement. Certains ont en conséquence installé des antennes portables pour seconder le réseau déjà en place, « avec différents niveaux de succès ». Il ajoute que « du WiFi a été mis en place par un fournisseur, ce qui a aidé certains utilisateurs, mais pas tous », et soutient son partenaire officiel, l’opérateur Sprint : « leur réseau était occupé, mais a bien tenu ».

Les serveurs de Niantic en cause

Malgré ces propos, Niantic confirme sa propre responsabilité dans les difficultés rencontrées par Pokémon Go lors de son festival. « Que s’est-il passé ? Des problèmes techniques avec le logiciel de notre jeu ont causé des plantnages du client et ont interféré avec l’expérience de jeu pour certains utilisateurs. Ce problème de gameplay a été résolu avec un changement de configuration du serveur et les plantages ont été réglés pour une grande partie des utilisateurs (…). La congestion du réseau a également conduit avec un problème d’identification qui a affecté certains utilisateurs qui pouvaient se connecter à Internet. Ce problème lié à la latence lors du login a été réglé avec un deuxième changement de configuration opéré par Niantic ».

Pas si grave, le fiasco du Pokémon Go Fest ? Plus que sur les causes de son échec, John Hanke s’attarde sur les réussites de l’opération, les anecdotes relatées par les festivaliers et les statistiques de participation. Il annonce ainsi, pour un week-end de jeu à Chicago, 69 000 batailles de Raid effectuées, la capture de 7,7 millions de Pokémon, dont 440 000 Pokémon légendaires. Mieux vaut effectivement rassurer les joueurs, d’autres événements étant prévus durant l’été, notamment à Yokohama, au Japon.

 

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.