LaboFnac

La police new-yorkaise remplace ses Windows Phone par des iPhone 7

Exit les Nokia Lumia, place à l'iPhone. La police de New York a entamé le remplacement de ses smartphones sous Windows Phone par des iPhone 7 et 7 Plus. Au total, 36 000 smartphones frappés de la pomme seront distribués aux agents du NYPD.

En misant sur Microsoft et ses Windows Phone en 2014, Bill de Blasio, le maire de New York, voulait offrir « des outils du 21e siècle pour faire face aux menaces du 21e siècle » aux agents du NYPD. Le choix s’était donc porté sur la firme de Redmond, et plus exactement sur ses Lumia 830 et 640XL, mais l’échec de Windows dans le monde du mobile oblige aujourd’hui Big Apple a revoir ses plans.

La fin du support de Windows Phone en 2017 expose les smartphones à d’éventuelles failles de sécurité et ne présente plus une solution d’avenir pour les utilisateurs, dont la police new-yorkaise. Cette dernière a alors décidé de changer de plateforme et de se tourner vers Apple. L’annonce a été faite l’été dernier et les policiers peuvent désormais échanger leur Lumia contre un iPhone 7 ou 7 Plus. Avec 36 000 iPhone à distribuer, la transition prendra du temps. Selon Jessica Tisch, commissaire adjointe aux technologies de l’information, 600 smartphones sont envoyés chaque jour. Cette dernière évoque également un certain enthousiasme de la part des agents au moment de récupérer leur nouvel outil. Les smartphones sont utilisés pour différentes tâches par les policiers. Ils permettent de remplir des rapports, recevoir des photos et vidéos de suspects recherchés, mais aussi d’avoir accès à un certain nombre d’informations lorsqu’ils répondent à un appel.

NYPD Police

 

Windows Phone, un choix contesté

L’an passé, Jessica Tisch avait dû faire face à une polémique concernant cette décision d’équiper les agents de smartphones. Le fait de choisir Windows Phone, déjà en difficulté face à Android et iOS, avait fait l’objet de critiques et le retrait de la firme de Redmond n’a fait que renforcer cette tendance. Le New York Post s’en était notamment pris à la décision du NYPD, mentionnant que « personne n’achète 36.000 smartphones sur le jugement d’une seule personne ». Suite à cet article, Jessica Tisch était sortie de sa réserve, expliquant avoir initialement pensé que « la plateforme Windows serait la plus efficace pour atteindre l’objectif de sécuriser 36.000 appareils ». Elle ajoute qu’il « y a un an [en 2016], nous avons appris que les améliorations apportées par Apple en termes de contrôles permettraient au NYPD d’effectuer une transition responsable et rentable ».

Le remplacement des smartphones ne coûtera rien

Concernant le coût de cette transition, il ne coûtera rien au service de police. En effet, la mise à disposition des nouveaux modèles fait partie d’une mise à niveau matérielle incluse dans le contrat conclue entre le NYPD et l’opérateur AT&T.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.