LaboFnac

Porté par son activité mémoire, Samsung signe un trimestre record

Samsung a réalisé un bénéfice record au premier trimestre malgré une faible demande pour les écrans OLED. Le groupe sud-coréen est porté par son activité mémoire.

Les ventes décevantes de l’iPhone X sont un problème pour Samsung, mais elles n’empêchent pas le géant sud-coréen d’être en très grande forme. La firme a enregistré un résultat opérationnel record pour le quatrième trimestre d’affilée, une performance qu’elle doit en grande partie à son activité mémoire. Elle avait déjà marqué les esprits en devant le numéro un mondial des semi-conducteurs, mettant fin aux 25 ans de règne d’Intel.

Prise en main du Samsung Galaxy A8 2018

© Fahim Alloul / LaboFnac

Avec la publication de ses résultats pour le 1er trimestre 2018, Samsung a dévoilé un bénéfice d’exploitation de 12 milliards d’euros, en hausse de 58 % sur un an. Son chiffre d’affaires atteint 46,4 milliards d’euros, en progression de 19,8%. Parmi ces résultats – conformes aux prévisions du groupe – on note l’excellente santé de la division mémoire. C’est l’activité la plus rentable du groupe avec un bénéfice d’exploitation record de 8,9 milliards d’euros, contre 8,4 milliards d’euros au trimestre précédent.

Samsung, roi des puces

Cette activité lucrative devrait rester solide dans les mois qui viennent, et ce malgré le ralentissement de la croissance dans les ventes de puces pour smartphones. Samsung table sur des ventes solides tant pour le segment des serveurs et pour celui des appareils mobiles. Sewon Chun, vice-président de l’activité mémoires de Samsung, a estimé que la tendance aux puces “haute densité”, soutiendrait la demande pour les puces DRAM et NAND cette année.
Enfin, le géant sud-coréen risque de profiter des déboires de ZTE. Le fabricant chinois n’a plus le droit de se fournir aux États-Unis et pourrait être contraint de s’approvisionner ailleurs que chez son principal fournisseur Qualcomm. Samsung suit la situation de près et à la question de savoir si cette interdiction favoriserait la vente de puces de Samsung en Chine, Ben Hur (vice-président de la division System LSI) a déclaré qu’il “répondrait activement” à de nouveaux clients.

L’activité mobile se porte bien

Côté mobile, le Sud-Coréen a très bien relevé la tête depuis les déboires de son Galaxy Note 7. Son activé mobile a affiché un bénéfice trimestriel de 2,9 milliards d’euros, en hausse de 82 % sur un an. La firme a profité du lancement en mars des Galaxy S9 et Galaxy S9+ et devrait confirmer ses bonnes dispositions avec l’arrivée du Galaxy Note 9. Cette bonne forme lui permet de voir son bénéfice net bondir de plus de 50 % pour s’approcher des 9 milliards d’euros. Le tout malgré des résultats décevants pour sa division écran.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.